Live News

Provisoirement accusé de corruption dans l'affaire Saint-Louis : Swaley Kasenally libéré sous caution

L’ancien ministre a été traduit en cour de Curepipe, ce jeudi 23 septembre

Il avait été arrêté par la Commission anticorruption, ce matin, jeudi 23 septembre. L’ancien ministre de l’Énergie, provisoirement accusé de corruption dans le sillage de l’enquête menée par les enquêteurs dans l’affaire Saint-Louis, vient d'être libéré sous caution. 

L'ex-ministre a été interpellé après la découverte d’échanges de « mails » entre lui et la firme danoise Burmeister and Wain Scandinavian Contractor. Lesquels faisaient état du contrat décroché à la centrale thermique au coût de Rs 4,3 milliards. Le professeur Swaley Kasenally est soupçonné d’être celui qui a transmis des documents avant l’exercice d’appel d’offres. 

Vers 11 h 30, l’ancien ministre a été traduit en cour de Curepipe. Une accusation provisoire de corruption a été logée contre lui.

Swaley Kasenally a fourni une caution de Rs 75 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 150 000 pour retrouver la liberté conditionnelle. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !