Actualités

Protocol for Disability : Maurice appelé à exercer un rôle de leadership

Maneesh Gobin L’Attorney General estime qu’il faut convaincre les autres pays africains de ratifier le protocole.

Maurice est appelé à faire le premier pas dans la ratification du Protocol for Disability. Cela dans le but d’améliorer la vie des personnes souffrant de handicap en Afrique. Ce qui ressort, mercredi 28 août, de la rencontre entre l’Attorney General et ministre de la Justice et des Réformes institutionnelles et les délégués de plusieurs pays africains.

Au cours de cette rencontre, les délégués ont exposé les difficultés auxquelles font face les personnes souffrant de handicap dans plusieurs régions d’Afrique. Les délégués étaient à Maurice les 27 et 28 août, dans le cadre du Regional Disability Workshop organisé par Africa Disability Alliance et Edycs Epilepsy Group.

« Nous souhaitons ainsi que les personnes souffrant d’épilepsie ou atteintes du syndrome de Down/trisomie soient intégrées dans la définition de ‘disability’ et qu’on aborde les problèmes qui les concernent. On ne parle pas simplement de handicap physique, mais aussi de handicap intellectuel, entre autres. Nous attendons des gouvernements qu’ils comprennent cette situation et ratifient le protocole afin d’améliorer la vie des personnes souffrant de handicap en Afrique », explique Grace Massah, présidente d’Africa Disability Alliance.

Le Protocol to the African Charter on Human and People’s Rights on the Rights of Persons with Disabilities in Africa a été établi par l’Union africaine. « Nous souhaitons que Maurice soit le premier pays à le ratifier. Les autres pays d’Afrique lui emboîteront le pas », a ajouté Lefhoko Kesamag, Social Welfare Officer au Social Affairs Department de l’Union africaine.

L’Attorney General, Maneesh Gobin, dit comprendre que Maurice a un rôle de leadership à jouer. Il estime qu’il faut sensibiliser les autres pays et veut se concentrer sur ceux de la Commission de l’océan Indien (COI) et de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) .

Les délégués étaient composés de la présidente de l’Africa Disability Alliance, Grace Massah, du président d’Edycs, Youssouf Noormamodem, du Social Welfare Officer de l’Union africaine, Lefhoko Kesaman, du président du Mauritius Council Of Social Services (MACOSS), Paramasiva Chengan, du représentant de Caritas Seychelles, Raymond Damou, de la représentante du Réseau National des Femmes Handicapées de Madagascar, Razaka Ralphine, de la déléguée du l’IBE Africa Regional Committee, Betty Naschilwa et du représentant du ministère de la Santé des Comores, Ibrahima Ahamada.