Actualités

Protestation - Grève de la faim de Clency Harmon : l’escalade

Jack Bizlall Jack Bizlall a, lors d’un point de presse, indiqué son intention d’entamer lui aussi une grève de la faim aux côtés de Clency Harmon à partir de ce samedi.

La grève de la faim de Clency Harmon prend une nouvelle tournure. D’un côté, le gouvernement refuse d’offrir une quelconque garantie par écrit. De l’autre, le syndicaliste Jack Bizlall entre en scène.

Le gouvernement ne compte pas présenter d’accord écrit au gréviste de la faim Clency Harmon. C’est ce qu’a fait ressortir un conseiller du Premier ministre le jeudi 11 avril 2019. Cette mise au point fait suite à l’insistance de Clency Harmon et des membres de l’Association Justice et Vérité. Ces derniers réclament depuis mardi que les engagements pris par le gouvernement concernant la création d’une structure légale afin de venir en aide aux personnes qui ont été dépossédées de leurs terres prennent la forme d’un accord écrit.

« Nous concrétiserons notre engagement avant la fin de ce mandat. Nous l’avons publiquement fait savoir à travers un communiqué officiel. Il faut à présent que les membres de l’association ainsi que Clency Harmon fassent preuve de bonne foi », explique cette source au bureau du bâtiment du Trésor.

La posture adoptée par les membres de l’association en fait sourciller plus d’un à l’Hôtel du gouvernement. D’autant, dit-on, que Pravind Jugnauth s’est, mardi dernier, entretenu avec le cardinal Piat auquel il a fait part de son intention de trouver une solution aux cas de dépossession de terres, avant la fin du mandat de ce gouvernement. « L’engagement pris par le Premier ministre a été bien accueilli par le cardinal qui est une autorité reconnue à Maurice. Nous ne comprenons donc pas l’entêtement de Clency Harmon et des autres membres de l’association », ajoute une autre source à l’Hôtel du gouvernement.

Tout semble indiquer qu’on est loin de l’arrêt de cette grève de la faim. Il y a d’abord eu Clency Harmon, qui a publiquement fait savoir qu’il ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin. Maintenant, avec l’entrée en scène du syndicaliste Jack Bizlall, tout laisse comprendre qu’on se dirige vers de nouvelles confrontations.

Jack Bizlall a, lors d’une conférence de presse, fait part de son intention d’entamer lui aussi une grève de la faim aux côtés de Clency Harmon à partir de ce samedi.

« Nous ferons pression pour que le gouvernement cesse de faire la sourde oreille et que ses membres réalisent qu’on ne peut pas attendre jusqu’à la fin de ce mandat pour arriver à une solution », a déclaré le syndicaliste. Jack Bizlall a également affirmé avoir adressé une lettre au chef juge car c’est, dit-il, l’autorité capable de résoudre ce problème et de décider quel type de Cour il faut mettre sur pied pour les litiges de cette nature.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !