Live News

Propositions de nouveaux tarifs d’électricité : l’URA montre du doigt le CEB 

L’Utility Regulatory Authority (URA) accuse du retard et montre du doigt le Central Electricity Board (CEB). L’URA aurait dû déjà soumettre ses recommandations au conseil des ministres. Cependant, elle ne dispose toujours pas d’informations financières cruciales pour justifier la demande d’augmentation du CEB. Notamment, les détails concernant les pertes d’environ Rs 50 millions par mois invoquées en raison de la situation qui prévaut sur le marché international.

Malgré plusieurs sollicitations de l’URA, le CEB n’a toujours pas soumis les documents prouvant que l’organisme encourt de grosses pertes depuis que les prix du charbon et de l’huile lourde flambent sur le marché international. 

Par conséquent, les commissaires de l’URA n’arrivent toujours pas à trancher sur la révision proposée. Car, ils attendent encore ces précisions afin de soumettre le dossier au conseil d’administration qui, à son tour, aura la tâche de présenter la grille tarifaire au ministre des Services publics.

Ainsi, les commissaires ne cachent pas leur agacement et qualifient de laxisme et d’un certain amateurisme le CEB. Toutefois, l’URA prévient que si elle ne reçoit pas les informations nécessaires, la demande de révision tarifaire ne sera pas entérinée. 

Par ailleurs, le CEB devait s’expliquer sur les profits d’environ Rs 7 milliards réalisés ces dernières années. L’URA s’interroge où est passée cette manne financière ?

À savoir que le CEB réclame une augmentation du « rental fee » des compteurs, pour la consommation domestique et commerciale.
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !