Live News

Propos « sectaires » sur Facebook : Okeeb remis en liberté

L’internaute Fardeen Okeeb a été remis en liberté ce lundi 8 février. Il a dû fournir une caution de Rs 40 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 200 000.

Une charge provisoire pour incitation à la haine raciale (Stirring raciale hatred) est retenue contre lui. Fardeen Okeeb a comparu en cour de Pamplemousses cet après-midi après son arrestation sous une charge provisoire de Breach of ICTA un peu plus tôt aujourd’hui. Il était en compagnie de son homme de loi, Me Assad Peeroo.

Fardeen Okeeb avait diffusé une vidéo sur le réseau social Facebook. Il y avait tenu des propos « à caractère sectaire ». Lynché par la suite, il avait allégué que le trio Shibchurn-Budlorun-Fakoo était impliqué dans cette agression. 

Un premier suspect est passé aux aveux dans l’enquête. Il s’agit de Vivek Ramphul, un habitant de Beau-Bassin.
Lors de son interrogatoire, Vivek Ramphul avait balancé les noms de Vishal Shibchurn, Senna Budlorun, et Manan Fakhoo comme étant ses complices présumés dans cette affaire d’agression.
 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !