Live News

Propagation du coronavirus (COVID-19) : 82 Sud-Coréens et 40 Italiens refoulés et rapatriés

Maurice est intransigeant sur des passagers qui présenteraient des symptomes du Covid-19.

Arrivés en trois groupes entre le dimanche 23 février et le mardi 25 février, 82 Sud-Coréens, tous en bonne santé, ont été refoulés vers leur pays malgré les protestations du consulat de la Corée-du-Sud à Port-Louis et deux représentants du consulat de ce pays à Antananarivo. Cette décision du gouvernement mauricien a offusqué les diplomates sud-coréens qui ont laissé entendre au ministre des Affaires étrangères, Nando Bodha, qu’ils logeront une protestation officielle en temps et lieu. D’autre part, 40 ressortissants italiens, arrivés lundi matin, ont été rapatriés dans la soirée le même jour.

Un incident diplomatique a été évité de justesse à la suite du placement en quarantaine de 34 visiteurs le dimanche 23 février 2020. Ils ont pu quitter le territoire mauricien le mardi 25 février par le vol d’Emirates. 

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères indique qu’un groupe de 34 Sud-Coréens est arrivé à Maurice via Dubaï le dimanche 23 février 2020. Compte tenu de l’évolution de la propagation du COVID-19 en Corée-du-Sud, le ministère de la Santé a décidé de mettre tous les passagers en quarantaine. Trente d’entre eux ont été dirigés au centre d’Anse-la-Raie et quatre vers l’hôpital de Souillac après une résistance des passagers. Le lundi 24 février 2020, un autre groupe de 26 passagers sud-coréens a atterri à Maurice par un vol d’Emirates. Ces passagers se sont retrouvés bloqués à l’aéroport, sachant que des dispositions seraient prises pour leur retour immédiat en Corée-du-Sud par le prochain vol d’Emirates disponible. Le service diplomatique de la Corée-du-Sud avait demandé que ce groupe ne traverse pas la frontière de l’immigration et soit mis en quarantaine automatique en attendant leur rapatriement. Des dispositions ont été prises pour leur retour à Dubaï par un autre vol à 16h30 mardi.  

Un autre groupe de 22 ressortissants coréens a atterri à l’aéroport le même jour, soit le 24 février 2020, et n’a pas franchi la frontière d’immigration. Là aussi, des mesures ont été prises pour leur retour à Dubaï par le vol d’Emirates à 23h00. Quatre passagers du 1er groupe de 34, soit une femme enceinte et son conjoint, mis en quarantaine à l’hôpital de Souillac, ont été inclus dans le même vol sur lequel aucun autre siège n’était disponible. 

Deux officiers du consul honoraire de la Corée-du-Sud à Maurice 

Le consulat de la Corée-du-Sud à Madagascar a dépêché, le lundi 24 février 2020, à Maurice deux officiers d’Antananarivo. Cela en vue de suivre le traitement réservé aux ressortissants sud-coréens qui étaient bloqués à l’arrivée ou placés en quarantaine et de faciliter leur rapatriement. Des dispositions relatives au retour des ressortissants coréens ont été prises après consultations entre le ministère des Affaires étrangères, Emirates Airlines et Air Mauritius. Le mardi 25 février, les deux officiers ont eu une séance de travail avec le ministère au cours de laquelle la position de Maurice a été soulignée. La partie coréenne était déçue par cette mesure et a indiqué que le gouvernement de la Corée enverrait une lettre officielle sur cette affaire en temps et lieu.

Le ministre des Affaires étrangères, Nando Bodha, a rejoint la session de travail pour exposer, entre autres, les excellentes relations entre Maurice et la Corée-du-Sud. Nando Bodha a expliqué aux Coréens le vaste potentiel qu’existe pour les deux pays de développer un partenariat mutuellement bénéfique, en particulier dans les domaines du commerce, d’investissements à Maurice et en Afrique, le TIC et le tourisme. Il a exprimé son souhait que l’ambassadeur de la Corée-du-Sud effectue une visite de travail à Maurice en temps voulu pour discuter davantage de cette question. Les modalités de retour, via Emirates Airlines, du premier lot de passagers, mis en quarantaine à Anse-La-Raie, ont entre-temps était finalisés. Ils sont retournés à Dubaï par le vol Emirates le mardi 25 février à 16h30. Avec ce départ, aucun ressortissant sud-coréen ne sera bloqué à l’aéroport ou en quarantaine, mais il reste encore la possibilité que d’autres passagers sud-coréens viennent à Maurice dans les prochains jours. Ils recevront le même accueil que leurs concitoyens refoulés mardi. Ils seront rapatriés immédiatement.


40 ressortissants Italiens rapatriés lundi soir

Le vol d’Alitalia qui est arrivé au pays lundi matin est reparti dans l’après-midi avec 40 passagers qui étaient venus par ce même vol. Car ils ne voulaient pas rester en quarantaine au pays. Les autres passagers ne présentant aucun symptôme de Covid-19 ont été autorisés à se rendre à leur hôtel respectif, explique le Dr Vasant Rao Gujadhur, directeur des services de santé au sein du ministère de la Santé. Il affirme que le ministère sait où ils résident et qu’un suivi se fait sur eux. 


Les Mauriciens à Anse-la-Raie se réjouissent du départ des Coréens

Les Mauriciens à Anse-la-Raie expliquent que c’est la meilleure décision que le gouvernement a pu prendre en rapatriant ces personnes. Des Mauriciens en quarantaine indiquent qu’ils reçoivent de la nourriture bouillie. « On est dans un centre de quarantaine mais on n’est pas des malades. On est en bonne santé alors pourquoi nous donner ce type de repas » s’insurge un Mauricien. Il indique qu’il n’a même pas reçu une savonnette pour se doucher. 

Un couple se confie à un quotidien de la Corée

Selon le quotidien Gangwon Ilbo, un couple coréen venu à Maurice après leur mariage à Chuncheon, le 22 février, a été placé en quarantaine après un check-up médical à l’aéroport. 

Alors que le mari affirme qu’ils ne présentent pas les symptômes typiques d’une infection au coronavirus, les autorités sanitaires auraient déclaré qu’ils en avaient. « Nous sommes passés par le poste de contrôle de l’immigration sans aucun problème. Mais les responsables de la santé nous ont mis en quarantaine », indique le quotidien. Son épouse est enceinte de 10 semaines. L’homme a déclaré au journal que le centre était dépourvu de système de climatisation et d’autres nécessités telles que des serviettes et l’endroit est infesté d’insectes.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP