Magazine

Promotion artistique : un collectif entend valoriser l’art sous toutes ses formes

La première partie de « Si to piraté to voler » met en scène six amis se rencontrant et partageant des anecdotes.

Depuis la semaine dernière, le Groupement des Artistes Co-operative Society Ltd a mis en vente la première partie du film « Si to piraté to voler ». Ce projet, avec double objectifs, vise d’une part à lever des fonds en vue de créer une école des artistes et d’autre part de mettre en garde contre le piratage et les autres fléaux de la société.

«Nous voulons mettre en place une école des artistes qui aura pour but de former ceux qui veulent développer leur talent artistique dans plusieurs domaines. Des professionnels dans plusieurs secteurs artistiques dispenseront des cours gratuitement », fait ressortir Percy Abraham, le président du Groupement des Artistes.

En effet, cette école des artistes accueillera non seulement des chanteurs, des peintres, mais aussi d’autres artistes de divers domaines.  « Même une personne qui fait de l’artisanat est un artiste. Nous voulons rassembler les artistes de tout genre afin de les aider dans la valorisation de leur métier. De plus, nous souhaitons les aider à faire de leur métier, un métier reconnu », explique notre interlocuteur. C’est ainsi que par le biais d’un film, « Si to piraté to voler » que le Groupement des Artistes Co-operative Society Ltd compte lever des fonds.

Le film met en scène six amis qui se rencontrent. Exerçant chacun un métier différent, ils évoquent de petites anecdotes autour des aléas des artistes et des fléaux sociaux centrés sur le mauricianisme. D’une durée de 53 minutes, le film réunit des artistes ainsi que d’autres acteurs, dont les frères Denis et Ludovic Félicité qui sont les principaux personnages. La musique du premier film a été composée avec la collaboration de Menwar  et Gérard Louis, entre autres. « Si to piraté to voler » aura deux suites. Le tournage du deuxième film a déjà eu lieu à La Réunion avec Ton Simon et Gaby comme personnages entre autres.

« L’idée de ce film est de sensibiliser les Mauriciens sur les divers fléaux de la société. Ce premier sera suivi de deux autres films. Le tournage des trois films a été fait avec la collaboration des Réunionnais en l’occurrence, Firmin Savoula », explique le président de ce collectif.Cette comédie dynamique figure parmi les divers projets de Groupement des Artistes. 

Créé en juin 2018, ce Groupement a pour objectif de promouvoir l’art sous toutes ses formes. Son président précise que les membres ne sont pas seulement des chanteurs ou des musiciens, mais aussi des artistes qui évoluent dans toutes les formes de l’art.

Le film est en vente dans plusieurs endroits de l’île à Rs 250 (en DVD) et Rs 300 (clé USB). Le CD est à Rs 250.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP