Live News

Promesse électorale : les obstacles à la distribution d’eau 24/7

eau Selon Ivan Collendavelloo, c’est en 2021 que la distribution d’eau 24/7 deviendra réalité.

À l’occasion de la Journée internationale de l’eau, force est de constater que la distribution d’eau 24/7, comme promis par l’Alliance Lepep, n’est toujours pas une réalité. Les obstacles à la réalisation du projet sont multiples.

Distribution de l’eau 24/7. Le projet vendu à la population mauricienne était-il voué à l’échec ? Interrogés, des ingénieurs et anciens cadres de la Central Water Authority (CWA) s’expriment sur les obstacles à la réalisation de ce projet. « Dès le départ, il y a eu une mauvaise planification. Une fois au pouvoir, le ministre des Services publics et la CWA se sont essentiellement concentrés sur le remplacement de tuyaux obsolètes. Une décision, certes louable, car certaines conduites dataient de l’ère coloniale, mais il fallait parallèlement, s’atteler à construire de nouvelles stations de traitement d’eau », précise un ancien ingénieur à la retraite.

« Les stations existantes à Mont-Blanc, Mare-aux-Vacoas, Rivière-du-Poste et la Nicolière sont dépassées. Il faut de nouvelles stations de traitement pour épauler les anciennes. Certes, il y a eu l’inauguration de la station de traitement de Pailles, mais cela ne suffit pas », explique cet ancien ingénieur. « Le gouvernement n’a investi que Rs 88 millions pour construire une station de traitement d’eau à Bagatelle. Le projet a pris du retard après que l’allocation du contrat ait été contestée en cour. C’est finalement en février 2018 que les travaux ont démarré, après que la CWA ait obtenu gain de cause ».

Où en est la construction de cette station de traitement ? Le Défi Quotidien a tenté, à plusieurs reprises, de contacter Yousouf Ismael, General Manager de la CWA, à ce sujet. Sans succès. Des sources officieuses ont affirmé que la CWA espère rendre cette station de traitement opérationnelle d’ici juin prochain. Cela sera néanmoins insuffisant, car, selon une déclaration d’Ivan Collendavelloo sur Top FM, c’est en 2021 que cette promesse deviendra finalement réalité.

Dev Auckle, ancien General Manager de la CWA, estime que la gestion de l’eau a pris un retard considérable, et ce, depuis plus de trente ans. « Un groupe de consultants français avait en 1988, à travers un master plan, recommandé la construction du Bagatelle Dam, et d’un barrage dans le Sud », dit-il. La construction d’un barrage à Rivière-des-Anguilles, projet évoqué depuis 2010, a cumulé du retard. En novembre 2018, ce projet a rencontré un autre obstacle, après que le ministère des Services publics ait lancé un nouvel exercice d’appel d’offres pour recruter des experts qui procéderont aux tests géotechniques sur le site choisi.

Le député du Mouvement socialiste militant Bashir Jahangeer est de ceux qui considèrent que la non-réalisation du barrage de Rivière-des-Anguilles a sérieusement compromis les chances d’assurer une distribution 24/7. « La distribution d’eau 24/7 aurait pu être une réalité, durant ce mandat, si les élections générales devaient se tenir en juin », dit-il en boutade.