Faits Divers

Promesse d’emploi sur bateaux de croisière : une femme de 54 ans jugée coupable d’escroquerie

Cour intermédiaire

Une habitante de Grand-Baie, âgée de 54 ans, a été jugée coupable sous une accusation de « recruiting workers without licence » et sous quatre chefs-d ’accusation d’escroquerie. Délits commis en septembre et octobre 2010. Le jugement a été prononcé, le jeudi 31 janvier, par le magistrat Raj Seebaluck siégeant en cour intermédiaire. La dame sera fixée sur son sort le 11 février. L’accusée faisait croire à ses victimes qu’elle pouvait effectuer les formalités pour qu’elles décrochent de l’emploi sur des bateaux de croisière. Pour mieux les berner, elle leur a montrés des photos sur son ordinateur portable. Elle avait remboursé certaines de ses victimes. Cependant, cela ne disculpe pas l’accusée d’avoir commis le délit d’escroquerie.