Faits Divers

Promesse d’emploi au Canada : un escroc aura à effectuer 90 heures de travaux communautaires 

Dix ans après les faits, un verdict intervient. Un vendeur de 39 ans a été condamné à effectuer 90 heures de travaux communautaires. Cela, au terme d’un procès où il était poursuivi pour avoir escroqué la somme de Rs 220 000 d’une femme âgée de 24 ans contre promesse d’un emploi au Canada. Délit commis en avril 2009 à Port-Louis.

Tous les moyens étaient bons pour convaincre sa proie. Ainsi, ce vendeur de 39 ans a conduit la plaignante, au bureau du Passport and Immigration, à Port-Louis, pour qu’elle remplisse des formulaires. Ensuite, il l’a accompagnée au bâtiment d’Air Mauritius, à Port-Louis, pour compléter les formalités pour qu’elle obtienne son billet d’avion. Cela, contre une somme de Rs 220 000 et en lui promettant qu’elle obtiendrait un emploi au Canada vers décembre 2009. Le délit a été commis en avril 2009. 

Or, c’est bien après que la plaignante a constaté le subterfuge du vendeur. Voyant que ses démarches n’aboutissaient pas, elle a porté plainte contre  ce dernier à la police, ce qui a mené à son arrestation. Le vendeur a fait face à un procès devant la cour intermédiaire pour escroquerie. Il avait plaidé coupable. L’accusé a aussi présenté des excuses à la cour, à la victime et à la société. Il a aussi promis de rembourser à la plaignante la somme escroquée et qu’il évitera de s’approcher d’elle.

En énonçant son verdict, la magistrate Nadjiyya Dauhoo souligne que le délit commis par l’accusé est sérieux et que le montant escroqué est conséquent. Outre, la cour note que l’accusé n’a toujours pas remboursé la plaignante. 

Ainsi, elle a infligé à l’accusé trois mois d’emprisonnement en dépit de son casier judiciaire vierge. Elle avait suspendu sa peine d’emprisonnement et ordonné un rapport social, dans le but de voir si l’accusé est éligible à effectuer des travaux communautaires. 

Le mercredi 27 novembre, la cour a pris connaissance du rapport social concernant l’accusé et a ainsi commué sa peine en 90 heures de travaux communautaires.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !