Live News

Projets en cours : le paysage routier change de visage

Plusieurs projets dont la construction et la réhabilitation de routes et de ponts sont nécessaires pour mettre le Metro Express sur les rails. Ainsi, de gros investissements sont consentis en termes d’effort et d’argent. En voici quelques projets en chantier.

La A1-A3 : une priorité

A1-A3

Le contrat de Rs 256 millions a été attribué à Gamma Construction Ltd. La route A1-A3 devra relier Coromandel à hauteur de Chapman Hill et Gros-Cailloux. Une partie de cette route sera utilisée dans le cadre du projet Metro Express. C’est pour cette raison que sa construction est jugée prioritaire. Cependant, le projet a connu un certain retard à cause d’une contestation devant l’Independent Review Panel.

L’échangeur de Hillcrest

Le dernier contrat en date est celui de l’échangeur de Hillcrest à Quatre-Bornes. Cette nouvelle route reliera Hillcrest Avenue à l’autoroute M3, Terre-Rouge/Verdun. Elle aidera à décongestionner le trafic routier à St-Jean et surtout elle sera l’interface au futur Metro Express. Le contrat a été attribué à la firme Rehm Grinaker construction Co Ltd pour une somme de Rs 276 millions. La compagnie devra effectuer des études topographiques aavant le démarrage du chantier. Le contrat a été approuvé le 8 mai 2019 et les travaux devraient débuter d’ici peu.

Plus de Rs 250 millions pour réhabiliter les ponts

Pont

Les dépenses ont commencé avec la réhabilitation du Radier de St-Martin à Bel-Ombre dans laquelle Rs 40 millions dont été investies. Suivra la construction d’un nouveau pont à Bruniquel Baie-du-Tombeau, un projet qui nécessitera Rs 60 millions. 45 millions de roupies seront dépensées pour refaire le pont Saint-Denis à Chamarel. Rs 65 millions pour celui de Bel-Ombre, le pont Sainte-Marie. Le pont Joli Bois à Mare-Tabac coûtera Rs 27 millions. Le Choisy Bridge à Poste-la-Fayette coûtera Rs 30 millions. Le pont de L’Avenir coûtera 59 millions alors que la construction d’un pont à Albion se chiffre à Rs 14 millions. Mais il ne suffit pas de construire, il faut aussi prévoir des coûts d’entretien. Chaque année la RDA dépense également 450 millions pour la maintenance des routes et 75 millions de roupies pour les « Road Markings »…

Infrastructures routières : Rs 10 milliards de projets dans le Pipeline

Il n’y a pas que le projet du Metro Express qui nécessitera de gros investissements pour décongestionner le trafic routier. Dans ce vaste programme de décongestionnement routier, la Road Development Authority (RDA) a injecté 3,9 milliards de roupies dans nos routes depuis 2017 et continuera les investissements jusqu’à 2021. Ce chiffre devrait atteindre les 10 milliards de roupies d’ici là. La plupart des projets sont déjà en cours alors que d’autres seront lancés très prochainement. D’ailleurs, plusieurs contrats de construction viennent tout juste d’être livrés.

« Upgrading » des routes déjà existantes

La RDA a beaucoup investi et compte maintenir ses investissements pour rehausser le niveau de certaines routes à travers l’île. Rs 250 millions ont été injectées pour rehausser l’autopont à ébène. Rs 220 millions investies pour la route B28 de Deux-Frères, Bel-Air. Tandis que Rs 150 millions seront injectées dans le tronçon de cette même route entre le pont Cavendish et Anse-Jonchée. Le projet devrait démarrer en 2020. Les travaux pour la reconstruction de la route reliant Baie-du-Cap en passant par Chamarel à Case-Noyale devraient également s’achever bientôt. Ces travaux ont nécessité Rs 100 millions. Le contrat pour rehausser le niveau de la route B23 Pointe-aux-Sables Road à Petit-Verger coûtera Rs 100 millions. Le contrat a été livré en janvier à la compagnie Gamma construction Ltd.

Le Bypass à Cap-Malheureux et La Croisette Link Road

Le Bypass à Cap-Malheureux  et La Croisette Link Road

Les travaux du Cap Malheureux Bypass vont bon train. Après la vague de protestation, car 500 arbres allaient être abattus, le Premier ministre Pravind Jugnauth a décidé de modifier légèrement le tracé pour épargner des arbres à Anse-la-Raie et, depuis, les pelleteuses s’affairent. Le contrat est d’un montant de Rs 207 millions. Les travaux devraient être achevés d’ici décembre 2019. Le contrat pour la construction du Grand Baie/La Croisette Link Road a été confié à Rehm Grinaker Construction Co. Ltd pour Rs 88 millions. La construction de cette route de 1,5 kilomètre de long devrait décongestionner cette partie de l’île en donnant une route directe vers Grand-Baie.

Troisième voie entre Roche-Bois et Jingfei

Ce projet de 255 millions de roupies est presque finalisé, il s’agit de la construction d’une troisième voie dédiée aux poids lourds. Cette troisième voie cadre avec l’expansion et le développement de Jinfei avec pour objectif de fluidifier le trafic à la sortie de la capitale pour ceux qui prennent la direction du Nord.

Le pont le plus haut de Maurice et l’échangeur de Phoenix en chantier

le projet le plus conséquent dans le Road Decongestion Program est celui du pont qui reliera Sorèze et Coromandel. La RDA a déjà injecté Rs 1 milliard dans le projet, l’autorité poursuivra avec un investissement de 1,6 milliard de roupies cette année et Rs 1 milliard en 2020-2021. Ce projet vise à décongestionner la région de Grande-Rivière-Nord-Ouest (GRNO) en créant une bretelle reliant Coromandel à l’autoroute M1 à hauteur de Sorèze. Cette route sera aussi connectée à la Ring Road. Cette route soulagera la pression sur l’actuelle bretelle connectant Pailles et GRNO. C’est une joint venture entre Transinvest et GCC Bouygues qui a décroché ce contrat de Rs 2,6 milliards. 1,5 milliard de roupies sont dédiées à la construction de l’échangeur de Phoenix. Les deux chantiers devraient être complétés fin 2020.

La Vigie-La Brasserie-Beaux Songes Link Road 

Cette nouvelle route, qui reliera La Vigie à Beaux Songes, nécessitera des investissements de Rs 1,5 milliard. Le projet a été avalisé par le Conseil des ministres du 3 mai 2019. Le chantier se fera en deux phases. Dans un premier temps, il sera question d’un tronçon reliant La Vigie à La Marie, d’une distance de 6,2 kilomètres au coût de Rs 600 millions. La deuxième phase reliera par la suite Pierrefonds et Flic-en-Flac. Les autorités sont en négociation avec Médine pour obtenir le terrain pour la phase 2. Les travaux de la première phase devraient prendre fin en 2022. Entretemps, les choses s’accélèrent à la RDA et l’appel d’offres est en voie de finalisation au Central Procurement Board.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !