Actualités

Projet Safe City : la gestion des données inquiète Xavier-Luc Duval

Xavier-Luc Duval

Le leader de l’opposition a tout au long de sa Private Notice Question émis de sérieux doutes sur le projet Safe City, face au ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, qui n’a, quant à lui, pas fait grand cas de ces inquiétudes. 

L’absence d’un cadre légal autour du projet Safe City a été largement décriée par le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval. Ce dernier, qui a axé sa Private Notice Question (PNQ) sur ce projet qui comprend notamment l’installation de 4 000 caméras de surveillance à travers le pays, a rappelé que ce projet sera appelé à gérer des données sensibles. 

Pour Xavier-Luc Duval, rien ne garantit que le gouvernement ne pourra pas utiliser certaines données à des fins politiques ou pour espionner des fonctionnaires. Le leader de l’opposition a aussi fait savoir à l’hémicycle que le Data Protection Commissioner a demandé au gouvernement de faire passer une loi pour le projet. 

Le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth (SAJ), a rétorqué que « this advice has already been solved ». Il a rappelé au leader de l’opposition que l’installation de caméras de surveillance avait démarré lorsqu’il faisait encore partie de l’ancien gouvernement. « Les caméras CCTV avaient été installées en 2009. On avait trouvé qu’elles étaient utiles. À l’époque vous trouviez que c’était bon », a fait remarquer SAJ. 

La PNQ a permis à une information d’être dévoilée : celle selon laquelle le projet Safe City sera opérationnel en décembre 2019 et non en juin, comme initialement annoncé.Dans sa réponse, le ministre mentor a expliqué que l’entrée en vigueur a été reportée à décembre parce que les autorisations nécessaires auprès des partenaires du projet n’ont pas toutes été obtenues. 

Le leader de l’opposition a exprimé des craintes quant à l’utilisation des 4 000 caméras dans le cadre du projet. Il a évoqué le risque qu’elles soient utilisées par le gouvernement à des fins politiques avec la tenue prochaine des élections générales. « Le projet ne sera opérationnel qu’en décembre », a insisté le ministre mentor. 

Xavier-Luc Duval a aussi montré du doigt le positionnement stratégique des caméras. Il a voulu savoir si une étude a été menée avant de procéder à l’installation de ces caméras. Xavier-Luc Duval est d’avis que plusieurs d’entre elles ne se trouvent pas dans les régions qui sont les plus exposées à la criminalité et au trafic de drogue. Pour SAJ, de telles inquiétudes n’ont aucune raison d’être, car, selon lui, le commissaire de police, est l’autorité la plus qualifiée pour décider du lieu où installer ces caméras.

Le «vide juridique» déploré 

« C’est choquant et grave car nous aurons un système de surveillance qui opérera dans un vide juridique bien qu’il sera utilisé pour lutter contre la criminalité. » Propos du leader de l’opposition dans l’émission Au cœur de l’info de Radio Plus animé par Ruzayna Beegun et Jean-Luc Émile. Xavier-Luc Duval n’est pas convaincu par les garanties données par le ministre mentor au sujet du projet Safe City. 

Le leader de l’opposition est d’avis que ce projet est mille fois plus dangereux que la carte d’identité biométrique. Il a plaidé pour l’instauration d’un cadre légal et la mise sur pied d’un Select Committee à l’Assemblée nationale pour s’assurer que la technologie qui sera utilisée pour ce projet ne soit pas pervertie à des fins politiques. L’avocat Erickson Moneapillay, qui milite pour les Droits humains, est aussi en faveur d’une législation. Bien qu’il considère que le projet vise à assurer la protection de la population, il se pose des questions sur la protection des données et de la vie privée de la population.

Intelligent Video Surveillance Cameras (IVS)

 

Division Sites Cameras
Metro north 198 426
Metro South 287 607
Northern 388 680
Southern 212 427
Eastern 338 635
Western 334 709
Central 243 441
IVS Domes at ITS Sites 75
TOTAL 2000 4000

Intelligent Traffic Surveillance Cameras (ITS)

Division Sites Cameras
Metro north 1 4
Metro South 3 12
Northern 20 80
Southern 12 48
Eastern 10 40
Western 18 74
Central 11 44
TOTAL 75 300

Les données émanent d’un document déposé par sir Anerood Jugnauth le mardi 21 mai 2019 à l’Assemblée nationale, lors de la PNQ. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !