Live News

Projet Metro Express à Côte d'Or : le PTr réclame que l'étude de faisabilité soit rendue publique

La nouvelle ligne de crédit accordée par l’Inde pour le tracé de Metro Express Réduit/ Cote-d’Or a été commentée par Osman Mahomed, ce vendredi 19 août. Face à la presse, le député du Parti travailliste (PTr) réclame que l’étude de faisabilité de cette extension soit rendue publique.

« Je constate qu’il y a beaucoup de choses qui sont cachées derrière ce projet-là notamment les coûts cachés, une motivation cachée, étude de faisabilité cachée entre autres. Je demande à ce que cette étude soit rendue publique pour savoir si ce projet est fiable ou non. Si li fiab, ok. Si li pa fiab, nou pa anbaras enn pei ami kouma l’Inde », a déclaré Osman Mahomed.

Le député travailliste qui est ingénieur civil de profession dit approuver le métro « sur le fond, mais pas nécessairement sur la forme ». Dans la foulée, il est revenu sur la déclaration du Chief Executive Officer de Metro Express, le Dr Das Mootanah faite lors de l’émission « Au Cœur de l’Info », hier, jeudi 18 août sur ce projet. « Le Dr Mootanah a affirmé que le métro connaît un succès fou. Kouma zot fer zot kalkil. Il y a un gros problème. Je perçois que sur cette base-là, cette ligne n’est pas fiable. Sur le côté purement financier, c’est un flop. Li pa pou marse. Je me pose des questions sur les raisons derrière ce tracé », dit Osman Mahomed.

Le député rouge a également égratigné le Premier ministre (PM), Pravind Jugnauth sur sa déclaration d’ “India bashing”. « À chaque fois de notre interpellation sur les projets financés par l’Inde, le PM nous dit que nous sommes en train de faire l’ “India bashing”. Il y a beaucoup de pays qui nous aident. Parmi, il y a l’Inde. Nou bizin rekonesan anver tou pei. La relation entre Inde et Maurice existait déjà avant notre indépendance. Ce lien a été renforci dans l’ère PTr et ceci est resté jusqu’à ce jour », avance Osman Mahomed.  
 
Il demande  à Pravind Jugnauth de faire «attention». «Kifer? Kan nou pe fer l’Inde finans enn proze ki pou al a pert finansierman, se pa nou me se li ki pou anbaras l’Inde. Parski kan pou ariv ler pa pou kapav pey sa loan la, se lil Moris so relation ki li ena ek l’Inde ki pou anbarase. Donc, nous devrons gérer les fonds publics de manière responsable », souligne le député travailliste.  
 
Rappelons que le tracé Réduit/ St-Pierre/ Côte-d’Or devrait devenir une réalité grâce à un financement de US$ 325 millions (Rs 14,7 milliards) de l’Inde. Celui-ci a été annoncé lundi dernier par la haute-commissaire de l’Inde à Maurice, Nandini Singla, lors de la fonction officielle des célébrations du 75e anniversaire de l’indépendance de l’Inde. Cette somme inclut un don de Rs 1,1 milliard. Le reste sera financé à travers une ligne de crédit de l’EXIM Bank. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !