Live News

Projet d’incinérateur à Riche-Terre : «Je suis contre toute activité polluante» dit Etienne Sinatambou

«En tant que ministre de l’Environnement, je suis contre toute activité polluante». Déclaration d’Etienne Sinatambou, à une question de la presse portant sur le projet d’incinérateur à Riche-Terre. Etienne Sinatambou participait à l’ouverture de la conférence sur les addictions à Balaclava ce lundi matin, 1er juillet.
Le ministre de l’Environnement a indiqué qu’il y a un «processus juridique en cours» et «qu’on est dans un Etat de droit.» «Des procédures adéquates vont donc suivre et des décisions vont être prises.». «Il faut respecter la loi», a souligné Etienne Sinatambou.

Notons que selon un des collaborateurs du Premier ministre au Bâtiment du Trésor, le chef du gouvernement va prochainement s’exprimer publiquement sur ce dossier.
«Le promoteur n’a encore eu aucun permis. Le projet ne verra pas le jour. Le gouvernement n’a jamais approuvé ce projet. Un Pull out Order sera prochainement émis», assure cette source proche de Pravind Jugnauth.

L’installation d’un incinérateur de déchets dans la zone industrielle de Riche-Terre. Un projet mort-né. Voilà ce que s’apprête à devenir l’idée d’ériger un incinérateur à Riche-Terre. Outre le désaccord exprimé par plusieurs membres du gouvernement à l’instar du ministre du Travail Soodesh Callichurn, du député Bashir Jahangeer ou encore du Parliamentary Private Secretary (PPS) Sharvanand Ramkaun, ainsi que la population des alentours directement concernée par ce projet. Ce sera au tour cette fois du Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, d’exprimer son opposition officielle à l’installation d’un incinérateur de déchets à Riche-Terre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !