Actualités

Projet d’hôtel à Belle-Mare : feu vert à la CIM pour développer l’ancien terrain de Gooljaury 

La CIM, plus particulièrement sa filiale CIM Property Development Ltd, a reçu son permis Environmental Impact Assessment du ministère de l’Environnement en fin de semaine, soit quatre mois après y avoir déposé son dossier. Elle pourra utiliser le terrain de 14 248 m2 sur les Pas géométriques de Belle-Mare qu’avait obtenu Rakesh Gooljaury. 

CIM Property Development Ltd, à travers B59 Ltd, projette d’ouvrir le chantier de construction d’un établissement de 92 chambres au coût de Rs 420 000 000 cette année-ci. L’Economic Development Board a déjà donné son feu vert. 

La firme pourra utiliser le terrain de 14 248 m2 sur les Pas géométriques de Belle-Mare qu’avait obtenu l’homme d’affaires Rakesh Gooljaury du gouvernement précédent. Le 22 septembre 2010, Rakesh Gooljaury décrochait un bail de 60 ans, à travers Fashion Style & Design Ltd, dont il était le principal actionnaire et directeur. 

L’affaire avait défrayé la chronique. Elle avait même fait l’objet de plusieurs questions parlementaires. Mais en 2017, Rakesh Gooljaury avait eu la permission du Bureau du Premier ministre de revendre ce bail, bien que le businessman n’avait pu développer le terrain pendant les sept ans qu’il était en sa possession. 

extension du délai 

Pourtant, le délai initial pour exécuter le projet de départ était de 36 mois. Le 2 août 2013, une extension de 12 mois avait été accordée. En août 2013, une nouvelle extension du bail avait été approuvée avec comme condition que les travaux de construction démarrent en octobre 2014. 

Peu après, le promoteur avait demandé l’autorisation de changer son projet. Il était passé d’un Mixed Retail and Entertainment Centre à un projet immobilier avec des appartements et bungalows. Un nouveau délai avait été accordé : le 16 septembre 2014. 

Cependant, le 23 février 2017, l’homme d’affaires a réalisé une bonne affaire. C’est à cette date que le Bureau du Premier ministre a autorisé à CIM Property Development Ltd d’acquérir la totalité des 360 000 actions détenues par Rakesh Gooljaury au sein de New Fashion Style and Design Ltd pour la somme de Rs 27 millions. 

Interrogé le 2 novembre dernier, l’entourage de Rakesh Gooljaury a affirmé que cela lui permettait de rembourser une dette contractée auprès de la CIM. Le 28 juin 2017, Le Bureau du Premier ministre a autorisé cette fois-ci New Fashion Style Ltd de transférer le bail de New Fashion Style & Design Ltd à B59 Ltd, une société appartenant à CIM Property Development Ltd. Le Défi Plus du 3 novembre avait révélé toute l’affaire. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !