Economie

Profil d’entreprise : chez Profilage®, la tôle au cœur des nouvelles technologies

didier hardy Didier Hardy, Managing Director de Profilage, fait valoir que les produits sont certifiés aux normes internationales.

Depuis 25 ans, la société Profilage® fait partie du paysage de la construction à Maurice, ayant réussi à imposer une subtile et esthétique intégration de matériaux, en l’occurrence le bois, la tôle et le béton. Aujourd’hui, l’entreprise prend en considération son impact environnemental à Maurice, tout en restant fidèle à sa raison sociale des débuts.

Avant d’atterrir dans le bureau de Didier Hardy, le directeur général de Profilage Océan Indien, à Riche Terre, on traverse une grande salle décloisonnée abritant la réception et divers services où des commandes sont passées et les clients sont accueillis. « Lorsque j’ai pris mon poste ici en 1999 », explique Didier Hardy, « une de mes premières actions  a été de démolir les cloisons, car je voulais davantage de proximité entre le personnel et moi-même. » Comme on ne change pas les idées qui marchent, la configuration est restée la même.

Si celui qui a débuté sa carrière comme comptable, pour atterrir ensuite au marketing-commercial chez Total Mts, a su se fondre dans l’univers de la tôle, c’est grâce à sa passion chevillée confortée par un stage de formation, mais aussi par une observation aigüe des mutations qui caractérisent le secteur de la construction à Maurice. « Certes, la tôle est encore recherchée », dit-il, « mais avec le changement climatique, il faut sans cesse l’adapter et innover pour conjuguer l’esthétique aux réalités économiques. »

atelier de profilage
Dans l’atelier de Profilage à Riche Terre, le personnel fabrique des équipements adaptés aux réalités climatiques locales.

Toitures en tôles

Lorsqu’il relève le défi de prendre la direction de Profilage en 1999, Didier Hardy fait une observation majeure: les Mauriciens sont peu enclins à retourner vers les toitures de tôles, étant toujours marqués par les dégâts causés par les derniers cyclones qui ont secoué l’île Maurice. « À ce moment, on a conclu qu’il fallait un bon ancrage. On a commencé à travailler sur un produit adapté en collaboration avec les professionnels et les clients, » se souvient-il. Quelques années plus tard, le ‘miracle économique’ mauricien va favoriser le développement de l’entreprise grâce à l’essor dans la construction qui voit pousser bureaux, hôtels et autres établissements scolaires à travers le pays. L’usine de Riche-Terre participe à cet embellissement en offrant, entre autres, une palette de tôles colorées grâce au laquage permettant l’adhésion de la peinture. En 2004, l’usine s’agrandit pour atteindre les 3 000 m2 avec plus d’une trentaine de salariés. Comme références pour les premiers gros chantiers, Didier Hardy cite pêle-mêle celui du Caudan Water Front, l’hôtel Le Preskil ou la rénovation de Shandrani et plusieurs usines du secteur textile à Maurice.          

Toutefois, la pression du développement foncier n’est pas sans impacter l’environnement. Ce qui pose des défis à l’entreprise de Riche-Terre. En une phrase, Didier Hardy rappelle sa raison sociale : « Nous ne sommes pas que des vendeurs de tôle, nous apportons de la valeur ajoutée aux projets avec notre gamme de produits complémentaires de qualité. » Pour être en phase avec un développement durable et en harmonie avec l’écosystème, il faut faire un choix de matériaux adaptés ainsi que des technologies qui respectent l’empreinte écologique et réduisent la facture énergétique. Une des solutions pour répondre à cette problématique consiste à travailler sur des produits d’isolation  thermique et de ventilation et qui tiennent compte des effets du changement climatique. « Nous sommes très sélectifs sur le choix de nos fournisseurs, car nous souhaitons importer les produits les mieux adaptés sur le marché mauricien. Étant sur une île, nous sommes constamment exposés à l’air salin, aux UV et à un fort taux d’humidité. Nos principaux fournisseurs, BlueScope Steel Ltd et Bremick Pty Ltd, sont Australiens », dit-il.

Nouveaux revêtements sur les tôles

BlueScope Steel Ltd est constamment dans l’innovation et dans le développement des nouveaux revêtements sur les tôles qu’elle met sur le marché australien, indique Didier Hardy. « Profilage® a la chance d’avoir accès à ces produits de grande qualité pour les proposer à ses clients. Parmi, on retrouve le revêtement Zincalume© AM 150, qui est largement plus résistant à la corrosion que n’importe quel autre revêtement. La durabilité de nos tôles est un atout majeur pour nos clients. Aussi, Profilage® propose 12 couleurs de tôles  laquées en Thermatech© Solar Reflectance Paint. Cette technologie aide à refléter les rayons du soleil et donc à réduire la température des toits en tôles jusqu’à autant que 6 degrés centigrades. L’effet immédiat est une économie de coût d’énergie pour refroidir l’intérieur de la maison et de tous bâtiments couverts avec nos tôles Thermatech©. »

La chaleur croissante étant une réalité, Profilage® continue d’innover en proposant depuis peu l’isolant Starlite, un produit ‘eco-friendly’ qui offre un excellent confort thermique et acoustique et, surtout, c’est un des rares isolants à satisfaire les exigences du grade A 1 de la norme incendie SANS 428. Cet isolant, fait ressortir Didier Hardy, ne s’enflamme pas s’il est en contact avec le feu.

Finalement, Profilage® propose des ventilations de dernière technologie pour toitures, notamment la ventilation ARV : Automatic Release Ventilator, fabriquée en Afrique du Sud. La spécificité de cette ventilation est qu’elle s’ouvre automatiquement à partir d’un niveau de chaleur important (plus précisément causé par un incendie) afin d’évacuer la fumée lors d’un incendie. « Nous savons tous que la fumée est la première cause de mortalité en cas d’incendie. L’ARV est un équipement moderne et pratique qui apporte une solution de sécurité en cas d’incendie », fait observer le DG de Profilage®.  

Larsen & Toubro

Comment réagit la clientèle face ces équipements, certes, modernes, mais parfois à des coûts qui font tiquer ? « Nous avons une clientèle qui nous fait confiance depuis de nombreuses années et qui connaît la qualité de nos produits. Nous répondons aux exigences des professionnels du bâtiment. Ils savent que Profilage®, de par sa large gamme de produits complémentaires de qualité, apporte de la valeur ajoutée à une maison et tout autre bâtiment. Avec les produits qu’on offre et qui correspondent aux attentes d’un pays en pleine mutation physique, je pense qu’on est là au bon moment ».

Est-ce un secteur marqué par la concurrence et comment y faire face? « Nous faisons avec et on se démarque grâce à l’accueil de la clientèle, le suivi des dossiers, l’innovation des produits de qualité que nous proposons et l’adaptation aux exigences dans le bâtiment. Nos produits sont certifiés aux normes internationales. Autant que faire se peut, nous restons en contact avec des clients pour connaître leur appréciation de notre travail, » explique-t-il, avant d’ajouter : « Il y a du travail pour tout le monde, d’autant qu’on peut utiliser l’acier dans beaucoup de travaux en raison de son prix abordable. Le Metro Express en sera la preuve. Nous avons déjà transmis nos spécifications à Larsen & Toubro. »

  • Made for more