Live News

Produits pharmaceutiques : alerte de la FDA sur le Zantac 

Est-ce que des médicaments à base de ranitidine, vendus sous le nom commercial de Zantac, contiennent un taux élevé de N-nitrosodimethylamine (NDMA) ? C’est la question que se pose la Food and Drug Administration (FDA)  des État-Unis. Des traces de ce contaminant potentiellement cancérigène ont été détectées au moment des analyses en laboratoire. Ce qui a incité la FDA à lancer un avertissement. Elle travaille avec d’autres agences régulatrices pour tenter de déterminer la source du contaminant. Selon Arvind Canne, secrétaire de la Pharmaceutical Association of Mauritius, il faudra attendre la fin de l’enquête sur la présence de NDMA dans le médicament Zantac pour en savoir plus. 

Utilisée chez les patients ayant des problèmes gastriques ou des ulcères de l’estomac, la ranitidine est présente sur le marché mauricien. Mais selon les pharmaciens que nous avons contactés, il n’y a pas de crainte à avoir à ce stade car il n’a pas encore été prouvé que la NDMA est nocive pour la santé. De plus, les produits analysés ne contiennent qu’une infime quantité du contaminant. Ce qu’affirme aussi Siddique Khodaboccus, président de l’Union des pharmaciens. 

En cas de doute, les patients peuvent prendre conseil auprès de leur médecin ou de leur pharmacien s’ils veulent changer de médicament car des alternatifs existent. L’avis des agences régulatrices européennes devrait être sollicité afin de connaître la marche à suivre. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !