Economie

Productivité et innovation : ces organisations mauriciennes qui s’envoleront pour Singapour

Des 114 entités ayant participé à la National Productivity and Quality Convention (NPQC 2018), six organisations se sont hissées aux premières places. Les entrées ont été divisées en trois catégories, à savoir les petites et moyennes entreprises (PME), les grandes entreprises et les organisations du secteur public. Elles devraient présenter des projets et des initiatives susceptibles d’accroître la productivité, la qualité et l’innovation dans leurs opérations. Profil de quelques-unes des entités qui seront représentées à l’International Convention for Quality Control Circles (ICQCC) qui se tiendra du 22 au 25 octobre prochain à Singapour. 

Catégorie grosse entreprise

Sofap : des solutions technologiques pour les commandes à distance 

Les représentants de Sofap recevant le Gold Award.
Les représentants de Sofap recevant le Gold Award.

Sofap fabrique les peintures de la marque Permoglaze sous licence de Crown Paints UK. Les produits de Sofap sont vendus à travers plus de 600 quincailleries et autres revendeurs à travers l’île, ainsi qu’à de nombreux professionnels du bâtiment et diverses entreprises dans tous les secteurs de l’économie. Sofap compte aussi huit showrooms à travers l’île. Pour Éric Adam, managing director, l’innovation, la productivité et la qualité sont des éléments qui sont bien ancrés dans la culture de l’entreprise. Les Quality Circles sont un des moyens mis en place permettant aux employés de s’impliquer dans le progrès de l’entreprise. 

Le projet, lors du concours, avait pour objectif d’améliorer de façon significative l’efficacité et la rapidité des procédures de prise de commande pour les clients B2B, afin d’offrir un service d’excellence. Ce projet a été réalisé en intégrant des solutions technologiques permettant une prise de commande à distance et synchronisé en temps réel avec le système ERP à travers le réseau cellulaire.

Éric Adam confie que cela est extrêmement motivant pour l’ensemble de l’équipe de participer au ICQCC. « Cette participation nous permettra de nous mesurer à l’échelle internationale et entrevoir d’autres possibilités d’amélioration pour nous », fait-il valoir.

Catégorie PME

Kanhye Health Foods : produire 20 000 boîtes de moringa par mois d’ici 2020

L'entrepreneur Vinay Kanhye recevant le Gold Award (à dr.).
L'entrepreneur Vinay Kanhye recevant le Gold Award (à dr.).

L’entreprise est engagée depuis 2015 dans la culture et la transformation du moringa  (brède mouroum). Vinay Kanhye, le propriétaire, exploite cette plante en proposant différents produits, des infusions en sachet et la poudre en moringa, qui ont été  certifiés Bio, en janvier 2017, par Ecocert Paris, organisme de contrôle et de certification. Le moringa est riche en antioxydants, contient des vitamines A, B, C et E en grande quantité, ainsi que des minéraux comme le magnésium, le potassium, le fer, entre autres. Le moringa lutterait contre plus de 300 maladies.

Passionné de médecine naturelle, Vinay Kanhye commence à cultiver des ‘brede mouroum’ à grande échelle sur un terrain, achète des machines pour la production, avant de créer son entreprise familiale. Aujourd’hui, celle-ci vend presque tous ses produits dans les grandes surfaces de Maurice. Les produits sont également exportés à La Réunion, l’Australie, le Canada, l’Afrique du Sud, l’Angleterre et la Belgique.  

Lors du concours, l’entreprise a démontré comment elle a augmenté sa productivité depuis 2015, en maintenant le nombre de ses employés à 12. La compagnie avait débuté avec la production de 1 000  boîtes par mois. Aujourd’hui, elle en produit 4 000. De 2015 à 2017, il y a eu une augmentation annuelle de 300 %. « L’enjeu maintenant est de produire 20 000 boîtes par mois d’ici 2020 », fait ressortir Vinay Kanhye.

Cheekips : transformer des fûts vides en étagères attrayantes

Hemraz Moonindranath  de Cheekips Ltd.
Hemraz Moonindranath de Cheekips Ltd.

Fondée en 2015, Cheekips Ltd est dans le secteur de fabrication de produits de soin et d’entretien. La société fabrique des savons de beauté, savons multi-usages et des détergents liquides. Elle commercialise aussi les marques suivantes : MEA, ORA, ERA. 

En étant une nouvelle entreprise dans un secteur compétitif, il était impératif pour elle d’être visible et de se démarquer des compétiteurs. Pour promouvoir sa visibilité dans les grandes surfaces, sa direction a eu l’idée d’exploiter les fûts vides que l’entreprise avait en abondance. Elle recevait la majeure partie de ses matières premières dans les fûts de 200 kgs. Après plusieurs discussions en interne, la société a  décidé de convertir les fûts vides en étagères attrayantes dans les points de vente. Avec la collaboration de l’agence de publicité, Logos, un présentoir personnalisé a été conçu. Le projet lui a permis d’être visible et de pouvoir recycler les fûts à moindre coût.

« Être visible est primordial, afin de gagner plus de parts de marché. Participer au NPQC 2018 est une occasion pour nous de démontrer notre engagement à la cause environnementale et à grandir au niveau national et international. Nous pensons que cela va être un moment de partage et d’éducation pour notre équipe », souligne Moonindranath Hemraz.

Catégorie association gouvernementale 

Haemophilia Association of Mauritius : 52 patients diagnostiqués entre 2016 et 2018

Le président de  l'association Haemophilia,  Asraf Caunhye (à g.).
Le président de l'association Haemophilia, Asraf Caunhye (à g.).

C’est une association qui assure diverses fonctions pour le bien-être des patients atteints d’hémophilie, en collaboration avec le ministère de la Santé. Le directeur, Asraf Caunhye, explique que selon la Fédération mondiale de l'hémophilie (FMH), une personne sur 10 000 dans le monde souffre d'hémophilie. Avec une population de 1,3 million d'habitants, Maurice devrait diagnostiquer environ 130 personnes atteintes d'hémophilie. En 2012, environ 30 seulement ont été diagnostiquées. Le traitement était inadéquat. Les professionnels de la santé n'étaient pas compétents ou n'étaient pas au courant des traitements requis. Le gouvernement n'a pratiquement pas de budget pour acheter des médicaments, très coûteux. Les patients mouraient jeunes ou présentaient de graves handicaps et complications qui les empêchaient de mener une vie normale et productive. C’était un défi de taille à relever.

 L'Association a pris ces défis à cœur et collaboré avec les parties prenantes pour assurer une vie meilleure aux patients. En 2016, 52 patients ont été diagnostiqués et entre 2016 et 2018, ils ont obtenu un financement de la Fondation Novo Nordisk Haemophilia et ont commencé à mettre en œuvre des mesures, systèmes, procédures et méthodes pertinents pour développer une infrastructure efficace pour le traitement de l'hémophilie. Ils ont formé plus de 200 professionnels de la santé. « Notre vision était qu'aucun enfant né avec l'hémophilie ne devrait vivre avec la douleur, un handicap ou une mort prématurée à Maurice », dit Asraf Caunhye avant d’ajouter : « Nous avons collaboré avec succès avec le gouvernement pour un budget qui a atteint aujourd'hui environ Rs 40 millions à Rs 50 millions. » Le médicament contre l'hémophilie figure désormais sur la liste des médicaments essentiels. L’Association a recruté quatre employés à temps plein. Aujourd'hui, 99 patients ont été diagnostiqués et vivent une vie normale. Les absences à l'école et au travail ont considérablement diminué et il existe des cas où les patients hémophiles bénéficient du remboursement des congés de maladie au travail.

Pour le concours du NPQC, l’Association a appliqué divers outils de productivité et de qualité tels que le ‘fish bone diagram’, le ‘gap analysis’, le ‘brainstorming’ pour obtenir des résultats dans les délais impartis. Le financement a été surveillé de près. Tous ces mécanismes ont montré une amélioration de la productivité, des tâches de qualité, des processus innovants et audacieux et un travail d'équipe. « Cela a été fait de manière professionnelle et la transparence. C’est ce qui a impressionné les membres du jury pour lesquels l’Association a été récompensée ».