Economie

Production locale : Innodis commercialise le légume bio New Earth™

Innodis Le producteur et distributeur compte réduire l’utilisation des emballages en plastique.

Innodis innove en fournissant depuis peu le légume bio New Earth™. Ce projet est né d’un partenariat entre Ravi Rambujoo (FarmBasket) et Innodis. Les produits sont des laitues, carottes, betteraves, chouchous, brèdes chouchou et brèdes Tom Pouce, entre autres. Ces légumes sont disponibles dans les supermarchés d’Intermart. « Nous devrions étendre la distribution dans d’autres supermarchés à travers l’île dans les mois à venir, notamment dans le Nord et dans l’Ouest. Nous prévoyons d’avoir de nouveaux légumes en cette fin d’année et éventuellement des fruits saisonniers aussi. Notre volonté à l’avenir, c’est également de réduire l’utilisation de nos emballages en plastique », annonce Sonny Wong Lun Sang, le General Manager Commercial d’Innodis.

Il ajoute : « Actuellement, la majorité des fournisseurs locaux produisent des fruits et des légumes cultivés, soit avec l’utilisation de produits chimiques et de pesticides, soit selon les principes de l’agriculture raisonnée. D’autre part, la petite gamme de légumes biologiques importés actuellement disponibles dans les supermarchés, est vendue à des prix très élevés et reste donc hors de portée de la majorité des consommateurs. C’est pourquoi nous avons voulu nous démarquer en proposant en supermarché des légumes 100 % bio, à des prix raisonnables ». À cet effet, Innodis a déjà identifié des fournisseurs d’emballages biodégradables et dans un très proche avenir, elle compte réduire l’utilisation des emballages en plastique. Sonny Wong Lun Sang explique : «  Nous devrions faire la transition vers ces emballages bien plus respectueux de l’environnement. C’est une étape qui nous tient particulièrement à cœur ».

À savoir qu’Innodis est un des leaders dans les secteurs de la production, de la distribution des produits alimentaires et non alimentaires sur le marché local. Cette société mauricienne approvisionne plus de 5 700 points de vente. « Nous continuons d’innover au niveau de la production et de l’importation, afin de satisfaire les nouvelles habitudes alimentaires des Mauriciens. Ces derniers sont de plus en plus à la recherche de produits bénéfiques pour leur santé ou encore des produits précuits, cuits ou rapides et faciles à préparer », précise-t-il.

Par ailleurs, vu l’absence de lois régissant l’agriculture biologique à Maurice, Innodis s’assure que les planteurs de légumes bio s’alignent sur le protocole et les principes d’agriculture biologique établis par l’International Federation of Organic Agriculture Movements, l’association reconnue mondialement dans ce domaine. « Nous sommes conscients que certains consommateurs se demandent si les produits sont vraiment bio. Afin de les rassurer, nous travaillons donc également sur une certification locale qui devrait prendre forme très prochainement », conclut Sonny Wong Lun Sang.