Economie

Production bio : le Vélo Vert prévoit l’ouverture de sa ferme école au public professionnel

Vélo Vert Le Vélo Vert cultive actuellement une gamme de 200 fruits, aromates et légumes organiques.

Atteindre les objectifs  que requiert  la production biologique nécessite des facteurs clés. Il faut notamment pouvoir s’approvisionner en compost en grande quantité, avoir accès à des graines non traitées, recevoir de l’expertise et de l’appui technique en agriculture biologique, s’entourer d’un panel de fournisseurs compétents avec des équipements qui vont être utilisés pour ces nouvelles pratiques agricoles aux champs. C’est dans ce cadre que Le Vélo Vert compte ouvrir une ferme école.

Le Vélo Vert est une association de conscientisation fondée en 2012 et dont la mission est de coordonner des formations sur l’agro-écologie et des techniques de culture sans produits chimiques aux agriculteurs locaux. Le Vélo Vert prévoit l’ouverture de sa ferme école au public professionnel. « Nous réalisons qu’il sera plus efficace pour notre équipe d’agronomes d’ouvrir les portes de son champ et ses techniques  », dit la présidente, Géraldine d’Unienville. Elle indique que la production générale du Vélo Vert est à la hausse dans chaque plantation de ses producteurs adhérents, aussi bien dans les vergers que dans le maraîchage.   « Cependant, en volume global nous avons perdu deux champs merveilleux à cause d’un bail non reconduit, mais heureusement leurs exploitants ont pu retrouver de nouveaux terrains qui répondent à la charte de qualité du Vélo Vert et les semis seront bientôt mis en terre », fait-elle ressortir. Actuellement, le volume de paniers est d’environ 175. Les nouveaux producteurs, adhérant à la charte du Vélo Vert, permettront d’offrir d’ici mars 2019 près de 150 paniers supplémentaires.

« Récemment, nous avons accueilli la première récolte de Saint-Félix Sugar Estate qui vit sa conversion cannière. La culture de courgette, de radis rave, de roquette sur ses 0,6 arpents a démarré en juin. Six autres arpents sont en préparation », soutient notre interlocutrice.

Par ailleurs, l’équipe agronome de Vélo Vert souhaite poursuivre l’animation potagère à l’école primaire de Joie de Vivre et l’investissement social. « Ensemble avec les autres acteurs qui œuvrent dans cette dynamique environnementale et sociale, Le Vélo Vert souhaite donner un bel exemple de résilience sociale, alimentaire, créative, profitable et productive », poursuit notre interlocutrice. Actuellement, Le Vélo Vert cultive une gamme de 200 fruits, aromates et légumes. Dépendant de la saison, les paniers se gonflent d’agrumes, de cucurbitacées (courgettes, pâtisson), de solanacées (tomates), d’herbes et de légumes racines. « Le Vélo Vert encourage toutes les familles à garder les arbres de leur cour qui vont donner les fruits à pain, les longanes, les cœurs de bœuf, les jacques, les cocos. L’autosuffisance d’un pays commence chez soi », avance-t-elle.