Live News

Procès visant Raj Dayal : les deux parties devront de nouveau se présenter en Cour fin février

Le procès visant l'ancien ministre de l'Environnement, Raj Dayal, a été appelé en Cour intermédiaire ce matin, jeudi 14 février 2019, devant les magistrats Sacheen Boodhoo et Darshana Gayan.

L’audience a vite tourné autour des débats entourant la motion présentée par la défense. Les hommes de loi de Raj Dayal avaient objecté en amont à la production d’un enregistrement sonore en cour et défavorable à leur client mettant en cause la légalité de la bande son obtenue.

L’ancien ministre, Raj Dayal, plaide dans cette affaire non coupable

Cette bande sonore rapporte une conversation entre Raj Dayal et Patrick Soobhany. Ce dernier accuse l'ex-ministre de lui avoir demandé une contribution financière, en 2016, pour des activités dans la circonscription Flacq/Bon-Accueil, et ce, en marge de la fête Holi.

En échange, la demande de Patrick Soobhany pour un Environmental Impact Assessment (EIA) portant sur un projet de morcellement du côté de Gros-Cailloux serait agréée.

L’ancien ministre plaide dans cette affaire non coupable.

Pour rappel, l’enregistrement sonore au centre des discussions avait été extrait du téléphone portable de Patrick Soobhany, qui avait remis son cellulaire aux enquêteurs de la commission anticorruption.

Selon la version des avocats de Raj Dayal, l'enregistrement avait été obtenu d’une manière illégale et a été manipulé selon eux.

L’ancien ministre de l'Environnement est poursuivi sous une accusation de « bribery by public official ». Les avocats des deux parties devront à nouveau se présenter en cour le 28 février 2019 pour des « further submissions ».