Faits Divers

Procès d’un religieux pour attentat à la pudeur : la victime témoigne par visioconférence

Cour intermédiaire Le célébrant est accusé d’avoir commis des attouchements sur un adolescent.

Le procès intenté à Jean Mario Moctee pour attentat à la pudeur tire à sa fin. La cour a écouté le témoignage de la victime par visioconférence, à huis clos, le lundi 4 février. La séance a été ajournée au 2 avril pour que la défense puisse appeler ses témoins. Le procès est présidé par la magistrate Ida Dookhy-Rambarun.

Jean Mario Moctee, âgé de 60 ans, répond d’attentat à la pudeur devant la cour intermédiaire. Il lui est reproché d’avoir commis à son domicile des attouchements sur un adolescent, le 25 avril 2015. L’accusé a plaidé non-coupable.

Le religieux aurait demandé à l’adolescent, qui était servant d’autel, de passer la soirée en sa compagnie. Malgré les objections de ses parents, le garçon y est allé en compagnie d’un ami. Après le dîner, ils sont allés à la plage.

De retour au domicile du religieux, qui résidait dans une paroisse de l’Ouest, les deux adolescents sont allés dans une chambre où ils ont visionné une comédie.

Puis, le religieux aurait rejoint l’adolescent sous la couette, alors que l’ami du garçon se trouvait sur un autre lit. Le prêtre aurait commencé à caresser l’adolescent.

Représailles

À un moment, son ami aurait dit qu’il allait aux toilettes. Le garçon se serait empressé de le rejoindre pour sortir des griffes du religieux. Or, ce dernier les aurait suivis. Après que son ami ait terminé ses besoins, c’était au tour de l’adolescent. Or, le prêtre l’aurait rejoint dans les toilettes. Il lui aurait demandé de le caresser, mais l’adolescent aurait refusé et l’aurait repoussé.

Par la suite, l’adolescent se serait muré dans le silence par peur de représailles. Ce n’est que plus tard qu’il a tout raconté à un cousin. Pressé de questions par ses parents, il a donné sa version des faits. Ce qui a mené à l’arrestation du religieux.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !