Live News

Private Prosecution contre Sawmynaden : le représentant du DPP se dit «embarrassé par l’état des choses» 

Le ministre Sawmynaden à sa sortie de la salle d’audience ce vendredi après-midi

Le représentant du DPP, Me Abdool Raheem Tajoodeen, se dit embarrassé par l’état des choses dans l’affaire d’emploi fictif allégué pour laquelle Yogida Sawmynaden est poursuivi. C’était en cour de district ce matin lors de la tenue du procès intenté par la veuve de Soopramanien Kistnen contre le ministre.

Il a informé que son bureau a reçu une lettre du DCP Herman Jangi, patron du CCID, le 26 janvier dernier, indiquant que l’enquête de la police n’a pas encore été bouclée. 
Le bureau du DPP a maintenu sa position que la Private Prosecution logée au moyen d’une accusation provisoire est « procedurally wrong in law ». Et dit vouloir considérer sérieusement une « proper private prosecution, subject to sufficiency of evidence ». 

Les débats autour de la validité de la Private Prosecution contre Yogida Sawmynaden se poursuivront le 15 février. 
Dans sa Private Prosecution, la veuve de Soopramanien Kistnen accuse Yogida Sawmynaden d’avoir fait une « fausse déclaration » à la Mauritius Revenue Authority (MRA). Elle avance que le ministre a déclaré à tort qu’elle est employée comme « Constituency Clerk », percevant un salaire mensuel de Rs 15 000.

Compte-rendu de la séance de ce vendredi sur notre « player » plus haut. 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !