Actualités

Private Notice Question : le Film Rebate Scheme et Serenity divisent

serenity Le film Serenity n’a pas eu les faveurs des critiques, contrairement à ce qu’en pense le PM.

Le Film Rebate Scheme ainsi que le film Serenity ont été au centre de la Private Notice Question mardi à l’Assemblée nationale. Si le leader de l’opposition a émis de sévères critiques, le Premier ministre a lui exprimé tout son optimisme.

Deux points de vue diamétralement se sont opposés sur le Film Rebate Scheme. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a longuement défendu cette politique qui vise notamment à attirer les grosses pointures du cinéma à Maurice. Il répondait à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval.

Le chef du gouvernement a ainsi pris pour exemple le film Serenity qui a été tourné à Maurice l’année dernière et qui a bénéficié du Film Rebate Scheme. Il a déclaré que ce film a eu droit à un remboursement de Rs 214,3 millions.

Pour sa part, Xavier-Luc Duval n’a pas mâché ses mots à l’encontre du film Serenity, qu’il a qualifié de « fiasco ». Selon lui, ce film n’a pas accordé la visibilité espérée au pays. « Je suis inquiet. Ce film a eu droit à des millions de roupies de subsides et Maurice n’a même pas eu de publicité à travers ce film », a-t-il déclaré.

La réponse de Pravind Jugnauth à la remarque du leader de l’opposition ne s’est pas fait attendre. « Je dirais que le fiasco est entre les mains du leader de l’opposition. Qui est-il pour décider qu’un film est un fiasco ? » a-t-il rétorqué. Pravind Jugnaut s’est fait l’avocat de cette production cinématographique en disant que le film a reçu des recettes de 15 millions de dollars américains à travers le monde.

« Don’t talk rubish. Le film a eu droit à 8,5 millions de dollars rien qu’aux États-Unis », a-t-il ajouté. Il a aussi fait ressortir que le film Serenity a été projeté en 2 061 occasions dans plusieurs pays, dont les États-Unis, les Pays-Bas, le Royaume-Uni ainsi que la Russie. D’autre part, dit-il, le film a été diffusé dans d’autres pays d’Europe depuis avril.

Si Xavier-Luc Duval a, en plusieurs occasions, insisté sur le fait que le film Serenity a eu droit à des critiques négatives à travers le monde, le chef du gouvernement a soutenu que le film a eu droit à différentes appréciations.

Les critiques de Xavier-Luc Duval ont plus tard été dirigées contre le Film Rebate Scheme qui est, selon lui, en train d’engloutir des millions de roupies des fonds des contribuables. Pravind Jugnauth s’est lui dit satisfait des retombées.

« Le scheme avait généré des revenus de Rs 102 millions entre 2013 et 2014, alors qu’entre 2015 et 2018, nous avons eu droit à des revenus de Rs 791,2 millions », a indiqué le Premier ministre. 156 films ont été approuvés sous le Film Rebate Scheme et 95 projets ont été complétés.

En somme, a-t-il ajouté, les producteurs ont dépensé une somme de Rs 3,53 milliards à Maurice. « Le gouvernement a eu droit à des revenus de Rs 900 millions dans ses caisses et quelque 2 000 emplois ont été créés », a-t-il ajouté.

Pravind Jugnauth justifie son chiffre

Dans une déclaration au Parlement après le dîner, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a apporté quelques précisions par rapport à la Private Notice Question, posée mardi matin par le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval. Il a souligné que le chiffre de Rs 364 millions déboursées de 2017 à 2019 sous le Film Rebate Scheme est le bon. Par contre, la somme de Rs 800 millions, qui avait été dépensée sous cet item selon Xavier-Luc Duval, n’est pas le bon, affirme le chef du gouvernement.

Pravind Jugnauth a soutenu que ce montant inclut Rs 500 millions qui ont été données par le gouvernement au Film Promotion Fund géré par l’Economic Development Board.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor