Live News

Prime à l’emploi : seuls ceux au chômage pendant au moins six mois éligibles 

Quelque 10 000 jeunes âgés entre 18 et 35 ans seront ciblés.

La prime à l’emploi mensuel de Rs 15 000 pour la première année d’emploi aux jeunes et aux femmes annoncée dans le dernier budget sera bientôt une réalité. Les applications pour bénéficier de ce programme sont désormais ouvertes. La Mauritius Revenue Authority (MRA) invite les employeurs à s’enregistrer. 

Garantir le paiement du salaire des employés pour une période d’un an. C’est ce que veut assurer le gouvernement à travers l’introduction de la prime à l’emploi. Quelque 10 000 jeunes âgés entre 18 et 35 ans seront ciblés. Cette mesure vise également à faciliter la réintégration des femmes âgées jusqu’à 50 ans dans le monde du travail.

La MRA s’est vu confier la responsabilité de verser la prime à l’emploi aux employeurs. À cet effet, la MRA a établi une liste de critères d’éligibilité. « Une personne qui n’a pas été employée pendant une période d’au moins six mois avant la date à laquelle elle prend un emploi auprès d’un employeur admissible bénéficiera de la prime a l’emploi », explique-t-on au niveau de la MRA. Par ailleurs, le salaire de base payable à l’individu ne doit pas dépasser Rs 50 000 par mois. Autre condition : la personne doit être employée à temps plein pour pouvoir bénéficier de la prime. « La personne à la date de son entrée en fonction doit avoir plus de 18 ans, mais pas plus de 35 ans, s’il s’agit d’un homme et pas plus de 50 ans, dans le cas d’une femme », précise la MRA. 

Les associations aussi concernées 

L’organisme invite ainsi les employeurs à s’enregistrer pour ce programme sur son site. « Un employeur doit faire une demande d’adhésion au ‘Prime à l’emploi Scheme’ et une demande mensuelle de versement de l’allocation à ce titre », explique-t-on. Les employeurs sont tenus d’utiliser leur numéro d’enregistrement d’employeur (ERN) et leur mot de passe pour accéder au système. L’allocation est payable aux employeurs pour les 10 000 premiers employés admissibles. 

L’employeur peut être une entreprise, une société, une association, une fondation, une coopérative, une institution caritative agréée/enregistrée, un organisme religieux ou un particulier. Par contre, une personne qui emploie des employés de maison n’est pas éligible pour adhérer à ce programme. 

Takesh Luckho, économiste : «L’effet sur le taux de chômage sera artificiel et temporaire» 

L’économiste Takesh Luckho est d’avis que cette mesure facilitera davantage l’intégration des jeunes et des femmes dans le monde du travail. « L’idée est de donner la chance à ceux qui éprouvent des difficultés à trouver de l’emploi. Ainsi, la prime va certainement réduire le taux de chômage, car les employeurs seront motivés à embaucher les jeunes sans expérience », dit-il, Cependant, il affirme que cette mesure résoudra le problème de chômage sur une courte durée seulement. « Que se passera-t-il après un an si le jeune employé n’est pas performant ?  Il peut se retrouver à nouveau au chômage si l’entreprise n’est pas capable d’assurer son salaire », dit-il. Ainsi, Takesh Luckho soutient que la réduction sur le taux de chômage sera artificielle et temporaire.

Flou dans le monde du travail et des affaires 

Depuis que la MRA a émis un communiqué indiquant les critères d’éligibilité, dans les milieux concernés, notamment dans le monde des affaires et du travail, on se pose plusieurs questions. Certains expriment leur mécontentement concernant les conditions qui ont été imposées. D’autre part, on estime que « la MRA s’est précipitée avec la publication du communiqué invitant les employeurs à s’enregistrer ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !