Economie

Primaire et pré-primaire : Novaterra injecte Rs 90 millions pour la Greencoast International School

Parent Une approche pédagogique centrée sur l’élève.

90 millions de roupies. C’est la somme investie récemment par Novaterra pour lancer la Greencoast International School, nouvel établissement du Nord. Cette école propose une approche pédagogique résolument moderne et centrée sur l’élève. Avec cette initiative éducative moderne et contemporaine, Greencoast International School se veut une innovation.

« L’idée est d’apporter aux enfants des méthodes et techniques d’apprentissage sans les limiter à certaines matières ou sujets », explique Sarah Pepper, directrice de l’école primaire. Le projet a été conçu pour n’avoir qu’un impact minime sur l’environnement. Parmi les mesures prises figure le choix du métal comme matière première. Ce qui permettra de réduire de manière considérable les déchets liés aux travaux de cette première phase.

La toiture, réalisée en thermatech, conservera la température en-dessous de la moyenne des autres bâtiments. « De plus, la réflexion s’est faite autour du positionnement du bâtiment qui favorise une ventilation et une luminosité naturelles permettant de limiter la consommation énergétique et par conséquent l’impact environnemental » précise Emeric Vigier de Latour, Communications Manager chez Novaterra.

L’école a démarré ses activités avec quatre classes pré-primaires et primaires donnant des cours en anglais et en français afin de préparer au mieux les élèves aux évolutions socio-économiques. L’institution située sur la route de Bois-Rouge compte 57 élèves et 22 enseignants pour l’année scolaire 2019. Elle a déposé une demande d’accréditation auprès du comité Field Work d’International Early Years Curriculum et serait en lice pour être la première école pré-primaire du monde à bénéficier de ce label.