Live News

Prévue le 9 septembre : préparation millimétrée pour la visite du pape François

Prévue le 9 septembre

La visite « éclair » que le pape François fera à Maurice le 9 septembre 2019 se prépare minutieusement. Chaque détail est examiné avec la plus grande attention pour qu’il n’y ait aucune fausse note. 

Depuis l’annonce officielle de la visite du pape François à Maurice, divers comités et sous-comités ont été constitués, tant du côté du gouvernement que du diocèse de Port-Louis. À une quinzaine de jours de l’arrivée du souverain pontife, toutes les parties concernées mettent les bouchées doubles afin que tout soit prêt le jour J. 

Après Ste-Croix il y a quelques semaines, le Premier ministre (PM) Pravind Jugnauth, accompagné de plusieurs ministres, a fait une visite au Monument Marie, Reine de la Paix. Son déplacement visait à constater de visu l’avancée des travaux de rénovation en cours. Étaient également présents le cardinal Piat, le père Hervé de Saint-Pern, curé de la paroisse de l’Immaculée conception et responsable du Monument Marie, Reine de la Paix, ainsi que le père Georgy Kenny, chargé de la coordination de la messe. C’est ce lieu hautement symbolique de l’église catholique qui a été choisi, comme en 1989 pour la visite du pape Jean-Paul II, pour accueillir la célébration que présidera le pape François le 9 septembre 2019. 

Dans sa déclaration à la presse, le PM a exprimé sa satisfaction de l’avancée des travaux. « Nous sommes heureux de la collaboration qu’il y a entre le diocèse de Port-Louis, le gouvernement et les institutions concernées pour faire en sorte que tous les aménagements infrastructurels soient prêts pour accueillir sa sainteté le pape François », a-t-il dit. 

Route d’accès 

Le cardinal Piat a, pour sa part, remercié le gouvernement pour l’aide apportée à la rénovation de la route d’accès de la rue Mgr Leen à la hauteur du quartier de La Butte jusqu’en haut du monument. « Nous sommes contents de la façon dont tout le monde, tant du côté du gouvernement que de l’évêché, met les bouchées doubles. Nous nous sommes concentrés sur le monument lui-même car il fallait faire des améliorations. Ce qui a été fait dans les temps voulus », a-t-il expliqué. Il a ajouté que la route d’accès sera un atout pour tous les autres grands événements qui auront lieu au monument. 

Cette route, longue de 680 mètres et large de 4 mètres, est celle que la papamobile empruntera quand elle quittera la cathédrale St-Louis pour se rendre à Marie Reine de la Paix, en passant par les rues Labourdonnais et Mgr Leen. À ce jour, 85 % des travaux ont été achevés à Marie Reine de la Paix. Il ne reste plus que la pose de la peinture et l’embellissement, selon Evelyne Forget, Renovation and Construction Coordinator du diocèse. 

« Chaque minute de la visite du pape est examinée dans ses moindre détails », a souligné Evelyne Forget. Plusieurs comités et sous-comités travaillent d’arrache-pied sur les différentes étapes de la visite du pape à Maurice mais particulièrement sur sa visite au Monument Marie, Reine de la Paix. Entre 80 000 et 100 000 personnes sont attendues ce jour-là. 

Du coup, assurer la sécurité du pape et celle de tous ceux qui feront le déplacement ce jour-là nécessite une très grande organisation et coordination avec les autorités gouvernementales. Tout l’espace du monument a donc été délimité en zones pour les officiels, les pèlerins, la chorale, la technique, ainsi que la presse internationale et locale. Une zone est aussi prévue pour les personnes porteuses d’un handicap. Selon Evelyne Forget, 4 500 volontaires seront sur place très tôt le matin. 


T-shirt aux couleurs de l’équipe de foot du pape 

Le pape François retrouvera un bout de son pays grâce aux jeunes qui porteront les couleurs de son équipe de football favorite : San Lorenzo en Argentine. Une famille mauricienne a bien voulu sponsoriser une partie des frais des T-shirts afin de permettre aux jeunes de la pastorale d’avoir un souvenir unique.


Policiers postés le long du trajet, snipers déployés et VIPSU en renfort 

La sécurité du pape François est un sujet que la force policière prend très au sérieux. Des hauts gradés du National Security Service (NSS) ou encore des snipers du Groupement d’intervention de la police mauricienne (GIPM) étaient à Marie Reine de la Paix jeudi matin pour étudier les lieux. Selon nos renseignements, « un comité indépendant » a été institué pour se pencher sur tout l’aspect sécurité du pape. 

La majorité des agents de la force policière sera déployée pour assurer sa sécurité dès son arrivée à Maurice, et ce jusqu’à son départ. Des policiers en uniforme seront postés le long du trajet qu’empruntera le souverain pontife pour éviter que le cortège ne soit perturbé en cours de route. La messe prévue au Monument Marie, Reine de la Paix sera dite sous l’œil vigilant des snipers du GIPM qui occuperont plusieurs immeubles. D’autres policiers seront placés en faction à plusieurs endroits. Des éléments de la Very Important Persons Supporting Unit (VIPSU) apporteront leur soutien à la garde rapprochée du pape François. 

« Il est avant tout un chef d’État. Sa sécurité est de la plus haute importance. Rien ne doit être laissé au hasard », fait ressortir une source à l’évêché. Selon nos renseignements, une Advance Team de policiers, qui est actuellement à Madagascar, sera placée sur le vol du pape François. Elle ne sera pas mêlée à la délégation. Des hauts gradés au niveau des services de renseignements, qui ont été sollicités, ont expliqué que le profil des individus qui approcheront le souverain pontife (enfants, brancardiers, distributeur d’hosties et autres individus impliquées dans l’offertoire, entre autres) a été analysé. Leurs antécédents judiciaires et comportements dans la société ont été passés au peigne fin avant qu’ils soient acceptés dans la liste de ceux autorisés à approcher le pape. 


pm
Le Premier ministre prenant connaissance des dispositions prises pour accueillir le pape François à Marie Reine de la Paix.

1 200 volontaires

1 200 volontaires, incluant des personnes de différentes organisations diocésaines (Zezi Vre Zom et Brancardiers essentiellement), ont été formés pour accueillir les pèlerins. Ces volontaires accompagneront aussi les donneurs de communion. Thierry Goder, responsable des sous-comités des volontaires, appelle tous ceux qui se rendront au Monument Marie, Reine de la Paix de faire preuve de discipline et de compréhension par rapport à toutes les mesures mises en place par l’État mauricien afin d’assurer au mieux la sécurité du souverain pontife, qui est aussi un chef d’État. 

Écrans géants et sonorisation 

Quatre écrans géants seront installés à chaque extrémité et de chaque côté de la crypte du Monument Marie, Reine de la Paix afin que ceux présents ne ratent pas une miette de la messe prévue à partir de 12 h 15. Des haut-parleurs seront disséminés sur une vaste zone. 

Parking et toilettes mobiles

Selon les dispositions qu’envisage la police, des espaces de parking seront aménagés au Champ de Mars, aux Salines et au Caudan, et éventuellement dans les routes adjacentes à Marie Reine de la Paix. Une campagne de sensibilisation a débuté auprès des habitants des rues Mgr Leen et Labourdonnais où personne ne sera autorisé à garer son véhicule. Une source proche du dossier explique que la collaboration de tout un chacun est demandée afin que tout se déroule sans problèmes. La force policière peaufine en ce moment son plan dont les détails seront bientôt communiqués. Des toilettes mobiles seront installées à divers endroits du monument qui a été scindé en plusieurs zones.

trajet

L’Airbus A330neo prêt pour transporter les fidèles réunionnais

C’est l’Airbus A330neo, dernier né de la famille Airbus, qui transportera les fidèles réunionnais. Le transporteur est prêt. Il a fait son premier vol test à l’aéroport de Pierrefonds, à l’île de La Réunion, jeudi.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor