Faits Divers

Prévention contre la dengue : une femme résiste aux autorités

Âgée de 30 ans, une habitante de la rue Trichnaoly, à Plaine-Verte, affectée par la maladie de la dengue, a reçu la visite des officiers du ministère de la Santé, dans l’après-midi du jeudi 12 mars. Prise de panique, la jeune femme a refusé d’accompagner les officiers. L’article 45 de la ‘Public Health Act (voir plus loin) permet aux autorités concernées de transporter les personnes infectées à l’hôpital. 

Vers 17 heures, le jeudi 12 mars, à la demande du surintendant régional de la santé publique, un médecin, accompagné par le service ambulancier et assisté par la police de la région, s’est rendu au domicile de la jeune femme, après avoir reçu les résultats des tests sanguins effectués sur les habitants de la région de Vallée-Pitot et de Plaine-Verte. Les préposés du ministère avaient pour mission de transporter la jeune femme à l’hôpital de Dr A.G.Jeetoo, à Port-Louis, pour les soins nécessaires. Prise de panique, l’habitante de Plaine-Verte a refusé de monter dans l’ambulance.

L’inspecteur du ministère de la Santé a fait une déposition au poste de police de Plaine-Verte. Quelques heures plus tard, la jeune femme s’est volontairement rendue à l’hôpital, où elle a été admise. 

Contactés, quelques préposés au sein de ce ministère expliquent que la communication est privilégiée, dans un premier temps. 

Selon l’un d’eux, la majorité des personnes infectées coopèrent avec les préposés du ministère qui se rendent à leur domicile. « C’est tout à fait normal que cette situation rende les gens nerveux. Surtout lorsque les officiers se pointent devant la porte de la personne et lui demande de les accompagner à l’hôpital, car elle est infectée de la dengue », explique notre interlocuteur. Il ajoute que plusieurs tests sanguins se font actuellement sur des habitants de Vallée-Pitot et Plaine-Verte. Les échantillons sont ensuite envoyés au laboratoire. Ceux qui sont testés positifs sont suivis minutieusement.

Public Health Act. Article 45 – Devoirs et pouvoirs de l’autorité sanitaire 

À la réception d’une notice, d’un certificat ou d’un rapport mentionné sous les articles 41, 42 et 44, ou en apprenant l’existence d’une infection ou d’une maladie transmissible en un lieu, l’autorité sanitaire, avec toute l’aide nécessaire, peut accéder en ce lieu, entre le lever et le coucher du soleil, et prendre toute mesure appropriée.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !