Live News

Prêts bancaires : L’Association des opérateurs touristiques veut un moratoire de neuf mois

Ajay Jhurry, président de l’Association des opérateurs touristiques (ATO), tire la sonnette d’alarme. Plus le confinement durera, que ce soit à Maurice ou à l’étranger, plus le secteur touristique sera à genou. « Il faudra au minimum dix mois avant que le tourisme ne soit relancé, car après le Covid-19 il faudra un temps d’adaptation. Nous craignons également l’impact de la récession mondiale sur le secteur. Il y aura des pertes d’emplois et si rien n’est fait, il faudra craindre une crise sociale », met-il en garde. 

Pour le président de l’Association des opérateurs touristiques, une série de mesures s’impose pour éviter un tel scénario. « Il faudra introduire un moratoire de neuf mois sur le remboursement du capital et des intérêts sur les prêts contractés », recommande-t-il. Il se prononce également pour un report du paiement des permis. Autre mesure préconisée : que les opérateurs obtiennent des facilités pour lancer des campagnes de marketing après le Covid-19. 

Ajay Jhurry estime qu’il faudra également mettre en place une stratégie pour sauver l’emploi et préparer la reprise dans le secteur après le Covid-19. « Il faudra un nouveau départ dans l’industrie touristique. Nous allons devoir vendre la destination en prenant en considération que d’autres pays en feront de même. Il faudra redynamiser l’industrie », conclut-il.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !