Live News

Presse étrangère : quand Le Monde fait la promotion de Maurice

Port-Louis

Le site d’information Le Monde s’intéresse aux acquisitions foncières des Français à Maurice. Dans un article publié le samedi 24 août, le journaliste étale le montant que doit débourser un Français pour obtenir une résidence à Maurice et un permis de résidence permanent.  

L’article parle de 450 000 euros (environ Rs 18 millions) pour obtenir une maison. L’ancien ambassadeur de France à Maurice, Joël Rault, intervient dans l’article en affirmant que « c’est la solution la plus simple pour s’installer de manière durable à Maurice ».

L’article se focalise sur les moyens d’obtenir un bien sur nos terres et des lois qui régissent ces achats. Le journaliste parle de programmes immobiliers, dont l’Integrated Resort Scheme  et le Real Estate Scheme, regroupés sous le Property Development Scheme en 2015. Joël Rault donne les détails du programme d’investissement, étant le principal interlocuteur dans l’article. L’article vient  aussi avec des chiffres comme « à Maurice, un touriste sur trois et un acheteur immobilier sur deux est français. Selon le Quai d’Orsay, 11 800 Français s’y seraient installés ».

Stabilité

Le papier parle aussi des mesures fiscales et de la stabilité politique dont jouit le pays. « Outre le soleil toute l’année et la beauté du lagon, on est d’abord attiré par un cadre fiscal particulièrement clément. » Un genre de promotion pour les biens immobiliers en vente à Maurice. Les détails et l’historique des développements de ces villas y sont décrits. Selon l’auteur du papier, une centaine de programmes immobiliers sont en développement à Maurice et la majeure partie se trouve sur le littoral. L’article explique que « si le montant du bien que l’on achète dépasse 500 000 dollars et si on habite à Maurice au moins six mois par an, on obtient le statut de résident permanent, qui permet de bénéficier de la douceur de la fiscalité locale. En effet, tous les revenus, quelle que soit leur nature, sont imposés à un taux unique de 15 % ».

L’article cite Grand-Baie, qui abrite des villas valant entre Rs 12 millions et Rs 600 millions. Vient ensuite la présentation de Maurice, sa capitale, sa population, ses lois (héritage du Code Napoléon). L’article brosse un tableau positif de Maurice comme pour attirer les investisseurs. D’ailleurs, l’auteur parle des mesures du gouvernement pour attirer les acheteurs de villas.

Quant aux photos, Le Monde présente les plus belles plages de Maurice, Chamarel et le folklore mauricien aux abords des marchés… des clichés de carte postale.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor