Live News

Présence illégale d’un yacht à Poudre-d’Or : la piste d’un trafic de stupéfiants privilégiée

Photo d’illustration. La National Coast Guard a escorté le yacht et l’équipage jusqu’au port

Des éléments du garde-côte national ont intercepté un yacht avec à son bord cinq personnes dans les eaux territoriales de Maurice dans la soirée du lundi 19 avril.

Les enquêteurs cherchent à comprendre comment le yacht Moonshine en provenance de Madagascar a pu se retrouver dans les eaux territoriales de Maurice sans que les autorités portuaires n’en soient informées. La police soupçonne un trafic de stupéfiants.

Le yacht se trouvait plus précisément à proximité de l’île ronde soit à deux mille nautiques (mn) au large de Poudre-d’Or.  Les cinq personnes présentes sur le bateau sont quatre ressortissants malgaches et un Seychellois. Celui-ci n’est autre que le propriétaire du bateau.

Interrogés sur leur présence dans nos eaux, ils ont affirmé être en campagne de pêche et qu’ils ont quitté la Grande île depuis dix jours.  

Ils ont soutenu qu’à cause d’une voile défectueuse et d’un manque de carburant, ils ont dérivé jusqu’à Maurice.  Un argument que prennent les éléments du garde-côte avec des pincettes car aucun équipement de pêche n’a été retrouvé à bord, à l’exception d’une canne à pêche.

La National Coast Guard a ainsi escorté le yacht et l’équipage jusqu’au port, où ils sont amarrés au Quai E.
Jusqu’ici, rien de compromettant n’a été découvert après une fouille sur le bateau.   

Des plongeurs ont aussi examiné la coque, mais rien de suspect n’a été détecté.

L’équipage a reçu des instructions pour demeurer à bord, alors que des Marine Commandos surveillent le yacht.

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !