Economie

Premier trimestre de 2019 - Construction : l’indice des prix enregistre une hausse de 0,7 %

construction Au premier trimestre de 2019, des hausses de prix ont été notées au niveau de la main-d’œuvre et des matériaux.

L'indice des prix de la construction a enregistré une hausse de 0,7 % au premier trimestre de 2019. Durant cette période, des augmentations de prix ont été notées au niveau de la main-d’œuvre (soit 1,9 %),  du Hire of Plant (1,7 %) et des matériaux (0,2 %). Le coût du transport n’a connu aucun changement. C’est ce qu’indique le rapport de Statistics Mauritius d’avril 2019.

Durant les trois premiers mois de l’année, les prix dans le secteur de la construction ont plus ou moins connu des fluctuations. En janvier 2019, l’indice des prix a enregistré une hausse de 0,7 %. Cela s’explique principalement par le paiement de la compensation salariale  et par la hausse des prix des matériaux de construction (1,3 %),  du timber carpentry  (1 %) et du granite (0,3 %).

Si aucun changement n’a été noté en février, l’indice des prix de la construction a, en revanche, accusé une hausse de 0,2 % en mars. Elle est attribuée à une hausse de 5,7 % du prix du ciment et de 0,8 % du  prix du premixed mortar. Ces hausses ont toutefois été amorties par une baisse de 0,5 % du prix des barres de fer.

Les salaires ont aussi eu une incidence sur l’indice des prix de la construction. On a noté une hausse de 1,9 % en janvier 2019. Elle est attribuée au paiement de la compensation salariale. Aucun changement n’a été noté en février et en mars.

Kursley Hélène, qui est entrepreneur dans le secteur de la construction, constate que les fluctuations des prix ont une incidence directe sur son travail. Il avance qu’un entrepreneur subit des pertes suivant des augmentations de prix des matériaux de construction, sauf si une clause est incluse dans le contrat avec le client selon laquelle les prix augmenteront suivant des variations des prix sur le marché.

Il ajoute que lorsqu’il entreprend un travail, l’achat des matériaux de construction tombe aussi sous sa responsabilité. Du coup, une fois le contrat signé, il est difficile d’apporter des modifications au niveau des prix. C’est finalement l’entrepreneur le perdant quand il y a des hausses du prix des matériaux sur le marché.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more