Actualités

Pravind Jugnauth veut débattre avec tous les prétendants au fauteuil de Premier ministre

Pravind Jugnauth

Ce n’est pas qu’avec Navin Ramgoolam que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, veut débattre, mais tous les candidats au fauteuil de Premier ministre pour les prochaines élections générales. Le chef du gouvernement a bien pris soin de reprendre les rênes concernant un face-à-face entre le leader du Parti travailliste et lui après que Navin Ramgoolam se soit dit partant pour l’exercice dans un entretien de presse le mardi 6 août. Sa cellule de communication a averti les salles de rédaction qu’il ferait une déclaration dans les couloirs de l’Assemblée nationale au moment de la pause-déjeuner.

« C’est avec le plus grand plaisir » qu’il se lancerait dans un face-à-face avec Navin Ramgoolam, selon le Premier ministre. « Dans toute démocratie, et je souhaite que cela se passe comme cela à Maurice également, il y a des face-à-face, mais uniquement quand il y a les élections générales. » Il faudra donc patienter et attendre la dissolution du Parlement et le lancement de la campagne électorale pour les élections générales avant que ce débat proposé ne devienne éventuellement réalité.

Mais Pravind Jugnauth ne veut pas se contenter d’affronter Navin Ramgoolam : il veut un face-à-face avec tous les prétendants au poste de Premier ministre des grands partis. Qui organiserait ces débats, sur quelle plateforme ils se tiendraient et quels membres de la presse agiraient en modérateurs ? Pravind Jugnauth n’a pas donné de détails, estimant qu’il était encore trop tôt pour cela.

Le Premier ministre en a aussi profité pour titiller Navin Ramgoolam, se demandant notamment si ce dernier serait bien candidat pour les prochaines élections générales, affirmant que plusieurs membres du Parti travailliste préfèreraient qu’il ne le soit pas.

Il faut rappeler que, lors du lancement de sa campagne pour la partielle de la circonscription numéro 7, à Rivière-du-Rempart le vendredi 2 août dernier, Pravind Jugnauth a dit souhaiter avoir Navin Ramgoolam en face pour les élections générales. Déclaration qui a été interprétée comme une invitation à débattre en face-à-face par plusieurs personnes.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor