Live News

Pravind Jugnauth sur la Covid-19 : « Pas de nouveau lockdown »

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, annonce qu’un troisième lockdown n’est pas à l’ordre du jour. Il répondait aux questions de la presse à l’issue d’une cérémonie d’hommage à la Woman Police Constable (WPC) Dimple Raghoo ce samedi 20 novembre 2021 sur le parking du BoʼVallon Mall à Beau Vallon.

« Les personnes qui réclament un nouveau confinement sont celles qui critiquaient les premiers lockdowns sur les réseaux sociaux et qui se plaignaient de ne pas avoir à manger », lance Pravind Jugnauth. Le Premier ministre rappelle que des personnes avaient encouragé des pillages de commerces. « Le lockdown ne doit pas être pris à la légère. Lockdown pa ene badinaz sa », soutient le chef du gouvernement.

Selon lui, un nouveau confinement impacterait négativement plusieurs secteurs dont le commerce et le tourisme. « Très peu de touristes ont été testés positifs à la Covid-19. Un confinement fera du tort au pays », dit-il.

« La situation évolue. Nous suivons la situation au quotidien. Nous prenons régulièrement des mesures. Nous communiquons des informations en toute transparence. […] Chacun doit prendre ses responsabilités comme porter son masque, se désinfecter les mains et respecter la distanciation sociale », ajoute-t-il.

Le Premier ministre a aussi profité de l’occasion pour faire l’historique des mesures prises par le gouvernement depuis le début de la crise de Covid-19 tout en regrettant les critiques de l’opposition. Il fait notamment référence à la Private Notice Question (PNQ) posée par Xavier-Luc Duval ce vendredi 19 novembre 2021 au Parlement. Le leader de l’opposition a notamment brandi la copie d’une lettre adressée à l’ambassadrice de France à Maurice par le ministère mauricien de la Santé. Il y est fait mention d’une demande « urgente » d’aide pour obtenir de l’oxygène dans le cadre du traitement de patients atteints de la Covid-19.

« On veut faire croire qu’on est à court d’oxygène. Nous avions la quantité d’oxygène nécessaire, mais nous devons prévoir aujourd’hui les stocks pour l’avenir. C’est vrai que le nombre de cas augmente, mais regardez ce qui se passe en Europe comme en Autriche par exemple qui reprend des mesures strictes. Est-ce que tous les gouvernements européens sont incompétents ? », Fustige Pravind Jugnauth.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !