Actualités

Pravind Jugnauth : «Notre force c’est l’unité»

Pravind Jugnauth

Le Premier ministre a rappelé que la force de Maurice réside dans son unité. Il se dit fier de diriger un pays où tous les gens ont les mêmes chances. C’était dans son message à la nation diffusé à l’occasion de la Fête nationale.

Le Premier ministre a souligné que le 12 mars est un jour sacré qui nous permet de faire deux choses. D’abord de célébrer, en tant que patriotes, 51 années de vivre-ensemble. Puis de nous rappeler où nous avons commencé, où nous en sommes et où nous allons. Le pays, dit-il, est souvent cité en exemple pour son unité. « Bann gran institision, kouma labank mondial, finn dir ki Maurice pe kontinie fer bien e ki nou ena enn gran potansiel pou fer ankor plu bien », a-t-il souligné.

Selon lui, si aujourd’hui nous sommes ensemble, c’est parce qu’en 1968, nos grands-parents ont fait preuve de maturité en évitant de tomber dans le piège de la violence et de la division. « Ils ont décidé de travailler ensemble pour l’avenir de leurs enfants. Le pays a avancé. Je dois saluer leur courage. Aujourd’hui après 51 ans, je suis fier de diriger un gouvernement qui veut mener une politique plus juste et s’assurer que tous ont les mêmes chances », a-t-il ajouté.

Le thème Dan linite nou avanse, retenu cette année pour la Fête nationale, reflète, selon lui, notre volonté d’unir nos forces pour le bien-être du pays. Pravind Jugnauth a aussi parlé de l’avis consultatif rendu le 25 février 2019 par la Cour internationale de justice sur le dossier Chagos. Avis qui, a-t-il rappelé, restera à jamais gravé dans l’histoire du pays. « Li finn dir ki l’Angleterre bizin aret administre Chagos pli vit posib e ki bann pei manb bizin ko oper avek Nations unies pou ki dekolonization nou Repiblik li konplete. Pour le peuple de Maurice, c’est une grande victoire. On a démontré au monde en entier que quand un peuple est uni, il va toujours réussir, quelle que soit l’adversité », a-t-il précisé.

Avec le projet Safe City, nous installerons 4 000 caméras de surveillance à plusieurs endroits.»

Le thème Dan linite nou avanse, selon le Premier ministre, reflète aussi notre engagement pour consolider nos relations avec les pays d’où sont venus nos grands-parents. « Nous sommes honorés de la présence du président de Madagascar, Andry Rajoelina. Et quelque temps de cela, nous avons accueilli le président du Mozambique. Dans ce contexte, je dois souligner la contribution immense de l’Inde. Le pays nous aide dans plusieurs projets phares à Maurice et à Agaléga »,  a-t-il ajouté.

La vision de Pravind Jugnauth pour les 50 prochaines années est qu’on continue à vivre dans l’unité et la diversité. « On doit poursuivre le développement et favoriser la justice sociale pour tous. La base de cette vision a été mise en place. En janvier 2018, le gouvernement a introduit le salaire minimum. En janvier 2019, les travailleurs ont eu une hausse salariale de Rs 400. Les pensions des retraités ont aussi augmenté. Toujours en janvier de cette année, l’éducation tertiaire gratuite est devenue une réalité dans les institutions publiques », a-t-il dit.

Le chef du gouvernement a également parlé du taux de chômage qui a baissé. Le taux, a-t-il rappelé, est à son niveau le plus bas depuis 10 ans. « Cette semaine, je suis venu avec une mesure dont bénéficieront les femmes qui souhaitent ouvrir une entreprise. Elles peuvent dorénavant obtenir des emprunts allant jusqu’à Rs 500 000 sans garantie auprès de la Banque de développement. La croissance économique a augmenté et la qualité de la vie s’est améliorée. »

Pravind Jugnauth a aussi noté que plusieurs familles sont confrontées à des problèmes d’eau et aux inondations. « Une de nos priorités est de préserver l’environnement. Malheureusement, avec le changement climatique, le pays reçoit beaucoup de pluie dans un court laps de temps. Le gouvernement a déjà investi énormément dans la construction de drains. Nous faisons de notre mieux pour aider les personnes affectées par les inondations, notamment à Terre-Rouge, Cottage, Riche-Terre et Rodrigues », a-t-il soutenu.

Aspect sécurité

Abordant la question de la sécurité, le Premier ministre souhaite que les Mauriciens continuent à vivre en harmonie. « Avec le projet Safe City, nous installerons 4 000 caméras de surveillance à plusieurs endroits. Ce sont uniquement ceux qui font partie de la mafia, les voleurs, les trafiquants et ceux ki pe rod soutir zot qui n’apprécieront l’installation de ces caméras », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a indiqué que dans environ cinq  mois, nous vivrons des moments très forts de patriotisme. « Nous serons tous derrière nos athlètes à l’occasion des prochains Jeux des îles de l’océan Indien qui se dérouleront ici. Avec la victoire à la Cour internationale de justice à la Haye, nous avons vécu des moments intenses. Maurice a prouvé que malgré sa taille, il peut réussir. Je dois saluer la population qui nous aide dans notre combat. Mo le ki dan linite, nou kontinie avanse pou progre ek prosperite nou pei », a-t-il conclu.