Live News

Pravind Jugnauth : «Mo na pa pou less sa bann bandi la detrir seki nou finn konstrir»

Le Premier ministre (PM) sort de ses gonds. Il n’a pas mâché ses mots à l’encontre de ses détracteurs qui veulent, selon lui, semer la division dans le pays. 

« Mo pa pou less sa bann bandi la detrir seki nou finn konstrir pandan boukou lane ». C’est ce qu’a déclaré Pravind Jugnauth. Le chef du gouvernement prenait la parole lors des célébrations officielles de la journée internationale des femmes qui ont eu lieu, ce matin, dimanche 28 février, au centre International de conférences Swami Vivekananda (SVICC) à Pailles. Le thème retenu cette année est « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 ». 

Une occasion pour le PM de régler ses comptes avec les partis de l’opposition. Selon Pravind Jugnauth, « il y aurait pu avoir plus de dégâts ainsi que des décès liés à la Covid-19 s’ils étaient au pouvoir ». « Si sa bann dimoun la ki ti pe diriz pays, ou kone komien kontaminasyon ti pou ena? Komien mort ti pou ena ? Nou finn zere et rezilta koz pou li mem », a-t-il fait ressortir le PM. 

Pour Pravind Jugnauth, c'est grâce à la collaboration et compréhension de la majorité de la population que le pays a pu contenir la propagation de la pandémie. 

Évoquant ses ministres et députés, il parle d'équipe formidable : « Mo dir bannla less bann seki kritike, less zott zape. Nou pa pe fer gran nwar. Get sitiasyon zordi. Nou tenir a assir nou solidarite avek sa bann pey la. Nou pou kontinye asim nou responsabilite dan lintere popilasyon », a-t-il ajouté. 

Pravind Jugnauth a, lors de son discours, a voulu exprimer son respect et son admiration pour les femmes mauriciennes. Il a abordé le thème du leadership féminin dans une situation difficile due à la pandémie. Parlant de leadership, le PM a affirmé qu'un leader doit avoir la capacité d'influencer, de guider et de motiver les autres. Pour cela, il faut avoir la foi en sa mission, prendre son destin en main et tracer la destinée des autres. Pravind Jugnauth dit espérer que les femmes pourront réaliser leur projet de leadership.

Pravind Jugnauth a rendu hommage aux femmes qui ont lutté et surtout les ‘frontliners’ qui ont pris des risques en allant sur le terrain alors que le gouvernement était en présence de peu d'informations sur le virus que le pays était peu armé pour y faire face. Il a salué les femmes ‘frontliners’ pour leur travail surtout dans une période stressante. 

Le PM se dit conscient que beaucoup de femmes ont souffert financièrement et félicite celles qui ont pris les devants pour contourner ces difficultés grâce à leur esprit d'entrepreneuses. 

Il dit vouloir aider les femmes à connaître leurs forces. « Zot mem pilier la fami et zott ousi mo pilier », dit-il. 

Pravind Jugnauth souhaite que, chaque année, hommes et femmes, ensemble, aident à améliorer le sort des femmes. Il en appelle à un changement de mentalité chez les hommes.  

Dans la foulée, Pravind Jugnauth lance un appel à la population et surtout aux femmes pour qu'elles motivent la famille pour se faire vacciner. C'est dépendant de cette mobilisation que le gouvernement pourra être plus flexible au sujet de l'arrivée des touristes. 

Pravind Jugnauth a affirmé que ses ministres et lui se feront vacciner incessamment mais il précise avoir, pour l’heure, préféré donner la priorité aux ‘frontliners’. 

Autre sujet abordé : les difficultés auxquelles font face Air Mauritius, le secteur du tourisme et l'investissement.

« Le gouvernement travaille dur pour que le pays se relève. Mo konn nou kapasite. Ek, zot kapasite kouma ansam ek enn lafors ek resilians, nou pou sirmont sa kriz la kouma finn fer dan lepase », a souligné le PM. 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !