Actualités

Pravind Jugnauth à l’UNODC : «La consommation de la drogue synthétique est alarmante»

Pravind Jugnauth Pravind Jugnauth a informé de la création d’un High Level Drugs and HIC Council sous sa présidence.

La situation de la drogue synthétique à Maurice est jugée préoccupante. C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors de son discours au siège de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC), vendredi en Autriche.

« La consommation de la drogue synthétique est alarmante ». Le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, qui a participé vendredi à la 62ème session de la Commission on Narcotic Drugs, en Autriche, à l’occasion de son discours, a fait ressortir que le fléau de la drogue a un véritable impact sur la santé publique et est en train d’affecter la jeunesse mauricienne. L’inquiétude du chef du gouvernement est en tout cas clairement différente de l’ancien ministre de la Santé, Anil Gayan, qui avait affirmé en 2016 qu’il n’y avait rien d’alarmant.

Pravind Jugnauth a également consacré un important volet de son discours à l’accompagnement des usagers de drogue. « Un de nos plus grands défis est de mettre en place un soutien psychosocial aux usagers de drogue », a-t-il déclaré. Pravind Jugnauth a parlé d’aider ces derniers à surmonter leur addiction. « Notre but ultime est l’intégration sociale des usagers de drogue. Il est donc impératif de développer une approche humaine pour les soutenir avec des mesures sociales et économiques », a-t-il ajouté.

Parlant du combat mené par l’État mauricien contre la drogue, Pravind Jugnauth a fait part des actions menées dans le passé à travers la création d’une commission d’enquête sur la drogue ainsi que la mise sur pied de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) en 1986. « Mais, malgré tous ces efforts, la situation de la drogue a atteint un momentum, ce qui a mené à la création d’une nouvelle commission d’enquête sur la drogue en 2015. Plusieurs des recommandations ont déjà été exécutées, alors que les autres mesures sont en train d’être analysées par une high level task force », a-t-il avancé.

Pravind Jugnauth a informé de la création d’un High Level Drugs and HIC Council sous sa présidence. « Le but étant d’articuler de nouvelles stratégies sur la drogue et le VIH », a-t-il poursuivi. Il a aussi parlé de l’importance de la coopération internationale dans une telle lutte. C’est ainsi qu’il a fait part du soutien qu’a bénéficié Maurice de la part des autorités sud-africaines et mozambicaines suite à la saisie record de 119 kilos d’héroïne en 2017.

Le Premier ministre s’est dit honoré d’une proposition qui a été faite par l’UNODC pour tenir la prochaine réunion du Heads of Narcotics Law Enforcement Agencies Africa (HONLEA) à Maurice. Une réponse est  attendue d’ici la fin de ce mois.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !