Actualités

Pravind Jugnauth : «Le Metro Express n’est pas qu’un mode de transport alternatif»

Pravind Jugnauth

Le Metro Express ne doit pas être considéré uniquement comme un mode de transport alternatif, mais comme la modernisation du système de transport dans son ensemble. C’est ce qu’a soutenu le Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors de la présentation en seconde lecture de The National Land Transport Authority Bill  et The Light Rail Bill.

Selon le Premier ministre, le Light Rail System (LRS) est le mode de transport le plus approprié et qui va dans le droit fil de la vision du présent gouvernement alliant modernité, développement soutenu et l’amélioration du système de transport à Maurice. Ajouté à cela, le pays ne pouvait plus se permettre de perdre des milliards de roupies chaque année avec les embouteillages. Si rien n’avait été fait aujourd’hui, le montant serait passé de

Rs 4 milliards à Rs 10 milliards d’ici à 2030.  Pravind Jugnauth a une nouvelle fois affirmé que la première phase du Metro Express, Port-Louis /Rose-Hill sera lancée vers la fin du mois de septembre. Pour le « soft launching », le « markeking » et le « fine tuning » de ce nouveau mode de transport, le trajet sera gratuit pendant une période qui reste encore à être déterminée. Par la suite, le coût du ticket sera de Rs 37 pour la première année d’opération, soit jusqu’à 2021, pour passer à Rs 40 en 2022 et à Rs 50 en 2023 pour le trajet Curepipe/Port-Louis. Il a affirmé que les « ticketing systems » sont déjà là et qu’ils seront installés incessamment. Le système sera opérationnel en septembre, a-t-il affirmé.

Le Premier ministre a donné l’assurance que les salariés de la National Transport Authority  ne perdront pas leur emploi avec la mise en vigueur  de The National Land Transport Authority Bill. Les conditions d’emploi et de service ne vont pas changer et vont être préservés selon les règlements de la Public Service Commission quand ils seront transférés sous la NLTA, aussitôt l’entrée en vigueur du nouveau règlement. Concernant les employés de l’industrie du transport, il a également assuré qu’il n’y aura pas de perte d’emplois non plus, car 19 nouvelles dessertes ont dû être allouées pour les 55 feeder buses qui seront nécessaires pour le bon fonctionnement du Metro Express.

Les premiers contrats pour les feeder buses vers les stations du Metro Express vont bientôt être alloués. 55 feeder buses seront nécessaires sur un total de 19 dessertes afin de converger les passagers vers et des stations du Metro Express. Dix dessertes ont été déjà allouées à Rose-Hill Transport Ltd, cinq à United Bus Service et trois à la National Transport Corporation et à Triolet Bus Service.


Nando Bodha : « Le Metro Express est on tract, on time »

Des travaux d’envergure ont dû être entrepris afin que le projet du Metro Express soit une réalité. C’est ce qu’a affirmé le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha. Plusieurs aspects ont dû être pris en considération, notamment en ce qu’il s’agit des procédures, l’implication sociale, financière et économique.  Les travaux structurels ont été complétés sur pratiquement tous les 32 sites.

Il ne reste que des gros travaux au Caudan, à l’intersection de Barkly et de Beau-Bassin, entre autres. Selon Nando Bodha, 95 % des travaux ont été complétés à ce jour. Pour lui, tout sera prêt selon les délais prescrits, en dépit du travail colossal qui a dû être entrepris depuis ces dernières deux années mobilisant des centaines de travailleurs qui se sont relayés jour et nuit pour faire avancer l’immense chantier.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !