Législatives 2019

Pravind Jugnauth : «J’ai eu un mandat net et clair»

L’Alliance Morisien a remporté haut la main la joute au No 8 (Quartier-Militaire/Moka). Élu en tête de lice dans cette circonscription, Pravind Jugnauth est reconduit au poste suprême pour un second mandat. Fort du plébiscite de l’électorat, il insiste qu’il promet de poursuivre la même philosophie de développement qu’il a initiée depuis janvier 2017. 

“Ces élections avaient un grand enjeu au niveau national. Aujourd’hui, j’ai obtenu un mandat net et clair pour continuer le travail démarré en 2014. Je continuerai à amener le développement et le progrès dans le pays », c’est ce qu’a déclaré Pravind Jugnauth lors de son discours de victoire vendredi soir au collège Quartier Militaire SSS. 

Pour le leader de l’Alliance Morisien, ce « résultat extraordinaire » et de cette « belle victoire » est le fruit de la « confiance » de la population mauricienne. « J’invite les gens qui n’ont pas cru en nous à nous rejoindre car, comme j’ai l’habitude de le dire, ensemble tout est possible », soutient-il. Pravind Jugnauth a, dans la même foulée, rassuré la population « qu’il restera toujours le Premier ministre de tous les Mauriciens ». 

Élections « véritablement exemplaires »

Commentant le déroulement des élections, il a salué le travail abattu par la Commission Électorale et la force policière pour avoir « maintenu l’ordre et la discipline ». « Maurice a une nouvelle fois brillé et a joué son rôle d’exemple. Nous avons fait des élections véritablement exemplaires », a-t-il souligné. Un exemple qu’il recommande à ses partisans de perpétuer en les incitant à « célébrer la victoire dans l’ordre et de la discipline ». « Ne cédez pas à la provocation et ne répondez à aucune provocation. Nous avons mené une campagne propre. Nous avons montré du respect à tous nos adversaires. Continuions à montrer l’exemple et à faire Maurice être cité sur la scène internationale », a-t-il lancé comme mot d’ordre. Un discours entrecoupé par les pétarades, le bourdonnement de vuvuzela et les cris de joie des partisans. Et de lancer : « Nu ti dire barré ala nou vini, azordi nou dire barre noune fini vini.»

Ces chiffres clés à retenir 

21327 C’est le nombre de voix qui a permis à Pravind Jugnauth d’être élu en tête de lice dans la circonscription No 8. 
2017 C’est cette année-là qu’il a succédé à son père, sir Anerood Jugnauth au poste de Premier ministre. 
4 C’est la quatrième victoire de Pravind Jugnauth aux élections générales. 

Pensée « spéciale » pour « ceux qui sont tombés »

Pravind Jugnauth a aussi exprimé une « pensée spéciales » pour les candidats de l’Alliance « qui sont tombés dans cette bataille ». « Nous avons de l’admiration pour eux. Ils sont tombés, mais la tête haute », a-t-il fait ressortir. 

En communion avec « lepep »

Est-ce de la nostalgie ou l’effet de la fatigue ? Au lieu de dire les gens qui ont cru dans l’Alliance Morisien, Pravind Jugnauth dira l’Alliance Lepep avant de se rattraper. Ce qui fera rire l’assistance. « Cest parski mo en communion avec le peuple akoz ca mone dire ca », souligne-t-il. 

Une victoire, une habitude avec les mêmes adversaires

Lors de son discours, Pravind Jugnauth a évoqué ses adversaires qu’une seule fois, mais là encore en toute sobriété. « Notre victoire devient non seulement une habitude, mais elle devient une habitude contre les mêmes adversaires », a-t-il fait ressortir. 


Réactions

Navin Ramgoolam : « Je félicite le gouvernement » 
« Je tiens à féliciter le gouvernement. C’est le choix du peuple. On doit l’accepter », a déclaré le leader des rouges Navin Ramgoolam, concédant la défaite. Il ne s’attendait pas à une victoire de l’Alliance Morisien. Il est reparti par la petite porte pour des raisons de sécurité. 

SAJ : « Je vais m’occuper de moi maintenant »
« La population inn servi zot intelizans. Elle a pris la décision de permettre le progrès et le développement pour le bien-être de la population. Mo byen kontan. Ce n’est pas une majorité écrasante, mais elle permet de travailler. Ce résultat est le fruit du travail que Pravind a fait pendant deux ans et demi en tant que Premier ministre. Personne n’a fait aussi bien, même pas moi. À l’avenir, les gens l’apprécieront encore plus. Quant à moi, je n’ai pas de projet. Je vais m’occuper de ma santé maintenant. Je vais m’occuper de moi », a déclaré sir Anerood Jugnauth à Radio Plus vendredi soir. 

Paul Bérenger : « Nous respectons les résultats »
« Je dois remercier, en mon nom et en celui de Deven Nagalingum et de Jenny Adibiro, l’électorat du no 19. Je ne m’attarderai pas sur les élections. Nous respectons les résultats. Nous ferons des déclarations en temps et lieu. Mais je dois souligner que les élections se sont déroulées dans le respect des uns et des autres, sans amertume. Il y a du travail qui nous attend Deven et moi au Parlement. » 

Ivan Collendavelloo : « Merci à ceux qui nous ont soutenus » 
« Je tiens d’abord à féliciter Paul Bérenger et Deven Nagalingum pour leur élection. Je souhaite aussi adresser des remerciements à plusieurs personnes. À commencer par les partisans qui ont soutenu l’Alliance Morisien tout au long de la campagne. Je remercie aussi Fazila Daureeawoo et Seety Naidoo qui n’ont malheureusement pas été élus. Je remercie également la police et la commission électorale. J’ai également une pensée spéciale pour feu Dean Teeroovengadum. »

Xavier-Luc Duval : « Je remercie les électeurs » 
« Je remercie l’électorat de Quatre-Bornes qui m’a élu pour la quatrième fois consécutive. Depuis 2005 je représente la ville des fleurs avec beaucoup d’honneur et de plaisir. Nous avons apporté énormément de développement. Maintenant, on s’attend à ce qu’il y ait un député du gouvernement qui fasse la même chose, voire plus. L’avenir nous montrera si les Mauriciens savent voter et s’ils ont pris la bonne décision. Arvin Boolell et moi continuerons à faire notre travail que ce soit à l’Assemblée nationale ou ailleurs. » 

Alan Ganoo : « C’est ma plus belle victoire »
« Ces élections représentaient un défi pour moi. Je savais que mes détracteurs m’attendaient au tournant. J’ai été élu en neuf occasions mais cette victoire est ma plus belle. Cette victoire n’est toutefois pas la mienne, ni celle de Sandra ou celle de Prakash, mais celle de la circonscription toute entière. C’est vous tous qui en sortez gagnants », a déclaré Alan Ganoo, qui en était à sa dixième participation à des élections générales. N’ayant pu faire de défilé la veille en raison de l’heure tardive, il a donné rendez-vous à ses partisans ce samedi 9 novembre. 

Steven Obeegadoo : « Mo leker ranpli avek emosyon » 
« Je demande d’abord aux partisans de célébrer la victoire dans le calme. Zordi mo leker ranpli avek emosyon. La seule tristesse que je ressens est pour mon colistier Eddy Boissézon qui n’a pas été élu. Qu’il soit un député correctif avec nous au Parlement où il aura un rôle important à jouer dans l’équipe de l’Alliance Morisien. Je remercie le MSM et le ML de m’avoir accueilli afin de former une équipe. Cela a brisé tous les obstacles auxquels nous étions confrontés. Nous avons remporté la victoire. Nous en sommes fiers. Kan nou ti nepli dan MMM, nou finn al de lavan ek nou finn fer alians avek Pravind kan lezot ti tourn nou ledo. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019