Live News

Pravind Jugnauth : «Bato la kapav kas en deux»

« Il y a eu un ‘crack’ étant donné qu’une partie du bateau est suspendue. Et, avec le poids, li pe kase. Se la, plis li kapav kase la. Li kapav kas en de ». C’est ce qu’a affirmé Pravind Jugnauth, ce samedi 8 août. Le Premier ministre intervenait lors d’un point de presse, en début de cette soirée, après avoir présidé le comité de crise au parc marin de Blue-Bay. 

« Tout dépendra des conditions climatiques. Selon les prévisions météorologiques, le temps se détériorera à partir du demain matin et perdurera jusqu’à lundi. On prie que le temps ne se détériore pas et permettre la continuation des travaux qui ont déjà débuté. Mais, de grosses vagues de l’ordre de 2m50 sont attendues », souligne Pravind Jugnauth.
 
« Selon les experts, bato la kapab andomaze ankor plis. Li kapav kase. Des dispositions ont été prises que la partie endommagée soit ramenée par un remorqueur afin de stabiliser le reste. Je dois avouer qu’on n’a pas d’expertise nécessaire pour faire face à une telle situation », a fait ressortir le Premier ministre. 

« D’autres réservoirs d’huile lourde se trouvant dans le navire sont intacts. Ils n’ont pas encore subi des dommages. Je dis ça sous réserve car des plongeurs n’ont pu malheureusement observé que la partie endommagée du bateau. Zot pan kapav plonze pou guet lot parti bato la », a déclaré le Premier ministre. 

Le chef du gouvernement avance que « cette opération est très délicate, difficile, voire risquée ». 

Par ailleurs, Pravind Jugnauth a annoncé que le capitaine de Wakashio, un ressortissant indien, sera interrogé par les autorités mauriciennes dans les heures qui suivent. L’enquête se poursuit.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !