Législatives 2019

Pravind Jugnauth annonce un Grant de  Rs 100 000 aux chauffeurs de taxi

Pravind Jugnauth a invité les militants de se réunir autour de l'Alliance Morisien.

Le leader de l’Alliance Morisien, Pravind Jugnauth, se trouvait, vendredi soir, à la Croisée Diolle, Vacoas et à Route Bassin. Lors de ses interventions, il a mis l’accent sur ses projets et réalisations. 

Le leader de l’Alliance Morisien, Pravind Jugnauth, promet un Grant de Rs 100 000 aux chauffeurs de taxi qui vont faire l’acquisition ou le renouvellement de leurs voitures. 

« Pou nou kamarad taxi ki finn gagnn zot licens, zotpou al  aste enn loto, pou bann se ki deza ena enn taxi e ki pou renouvel zot taxi, nou pou donn zot enn Grant Rs 100 000  », a-t-il affirmé. Il a expliqué avoir pris en ligne de compte le fait que les opérateurs de taxi ont des difficultés pour avoir un prêt bancaire pour l’achat d’une voiture. « La banque dir zot bizwin fer enn e depo avan ki zot kapav gagn enn loan et la nou pe akord enn soutien à bann taxi  », a-t-il poursuivi.

Pravind Jugnauth a soutenu qu’avec le développement routier initié par le gouvernement, le pays aura besoin d’encore plus d’autobus et de taxis pour le transport de la population et des touristes. Il a aussi annoncé, que lors de son prochain mandat, 10 000 jeunes diplômés et Degree Holders seront recrutés dans la fonction publique. 

Le Premier ministre sortant a aussi réitéré sa promesse que la pension de vieillesse passera à Rs 9 000 en décembre prochain et à Rs 13 500 durant son prochain mandat. Il a justifié cette décision par le fait que les seniors ont énormément contribué à l’économie du pays.  « Si nou la zordi, se grass à zefor de nou bann gran parant », dit-il. 

Par ailleurs, il a fait état de ses différentes réalisations tant au niveau infrastructurel pour l’amélioration des conditions de vie de la population, en particulier les plus démunis de la société. Il a cité notamment la Negative Income Tax, le salaire minimum, l’octroi d’une compensation salariale toujours plus élevée que le taux de l’inflation, l’augmentation de la pension de vieillesse dès le début du mandat du gouvernement Lepep, le Portable Severance Gratuity Fund qui garantit le paiement d’un lump sum aux salariés du privé à l’âge de la retraite qui comptabilise le nombre total de leurs années de travail, qu’importe le nombre d’employeurs qu’ils ont changés durant leur carrière. Sur le plan infrastructurel, il a parlé, entre autres, du Métro Express qui va grandement faciliter la vie du public voyageur et la construction d’un nouvel hôpital ORL, entre autres. 

Il a attiré l’attention sur le fait que rien que pour la circonscription No 15, plus de 140 projets, alors que pour le no 16, on dénombre 173 projets, au coût de plus de Rs 300 millions. Pour la circonscription 14, les projets sont au coût de Rs 700 millions. S’il est reconduit à la tête du pays, Pravind Jugnauth a promis la construction d’un Village Hall à Chamouny, d’un nouveau terrain de football à Chamarel, d’un marché à Bambous et d’un gymnase à Saint-Felix. 

Soulignons que lors de son intervention, il a fait une vive sortie contre Rama Sithanen, qui lorsqu’il était ministre des Finances avait, selon lui, mené une politique économique qui a grandement affecté la vie de la population, notamment des travailleurs. 

De son côté, le leader du Muvman Liberater, Ivan Collendavelloo, a tiré à boulets rouge sur le MMM, notamment sur son leader, Paul Bérenger, pour n’avoir pas voté le projet de loi portant sur la réforme électorale et le financement des partis politiques.

À Route Bassin, il a invité tous les militants, les nostalgiques de Paul Bérenger, de se réunir autour de l’Alliance Morisien pour un meilleur avenir.  

Etienne Sinatamboo, le ministre de la Sécurité sociale, a mis l’accent sur les changements apportés par le gouvernement sortant. Il est notamment revenu sur les différentes pensions, pour les personnes âgées, les veuves et les invalides. Il a aussi souligné l’amélioration dans les services offerts dans les bureaux de la Sécurité sociale. 

Les candidats de l’Alliance Morisien pour les circonscriptions 14, 15 et 16 sont :
14 : Alan Ganoo, Sandra Mayotte et Prakash Ramchurrun.
15 : Gilbert Bablee, Mahmadally Burkutoola et Mahen Jhugroo
16 : Nando Bodha, Françoise Labelle, et Ashley Ittoo


Pravind Jugnauth : « La population renouvellera sa confiance en nous »

Le Premier ministre sortant, Pravind Jugnauth, se dit convaincu que l’Alliance Morisien connaîtra une « victoire écrasante » lors des scrutins du 7 novembre prochain. Il intervenait lors de la présentation des candidats qui brigueront les prochaines élections générales. Ivan Collendavelloo, le leader de Muvman Liberater (ML), l’un des partenaires de Pravind Jugnauth en alliance, estime que les candidats sont motivés.

« Nous franchissons une autre étape de notre campagne. Nous avons tenu à ce que qu’il y ait une bonne dose de gentes féminines, de politiciens d’expérience et de jeunes. Bref, tout ce qui représente la nation arc-en-ciel », a fait ressortir le Premier ministre sortant lors d’un point de presse, après l’exercice de présentation de candidats. 

 « Pour le peuple et ensemble avec le peuple… Ensemble pour un avenir meilleur… » Telle est la philosophie de son gouvernement,. Selon le Premier ministre sortant, « l’accueil de la population est extraordinaire ». Il n’a pas manqué de faire ressortir que c’est encourageant pour les candidats de l’Alliance Morisien qui vont briguer les prochains suffrages pour la première fois. « Il y a un bon ‘mood’ à travers le pays et la population fera le bon choix, car ils renouvelleront leur confiance en nous. Nous formons une seule équipe. Je n’ai pas de doute que nous nous convergeons vers une grande victoire », a souligné Pravind Jugnauth.

Lors de son intervention le Premier ministre adjoint sortant, Ivan Collendavelloo, a fait ressortir que « l’amitié qui se dégage de cette alliance est remarquable ». « Les anciens du MMM se retrouvent dans la famille militante. Nous nous retrouvons du bon côté de l’État », se réjouit Ivan Collendavelloo.


À Plaine-des-Papayes - SAJ : « Napa rod lagratel »

SAJ

Le discours de sir Anerood Jugnauth (SAJ) était axé sur le bilan de Navin Ramgoolam durant les 14 années qu’il a passées au pouvoir. Le ministre Mentor sortant s’est exprimé lors d’une réunion à Plaine-des-Papayes le vendredi 18 octobre. Il s’agit de sa première sortie sur le terrain depuis le début de la campagne. SAJ a dit être venu à Plaine-des-Papayes pour « donner sa bénédiction » aux trois candidats de l’Alliance Morisien au no 7 (Piton/Rivière-du Rempart), à savoir Rajanah Daliah, Maneesh Gobin et Kalapana Koonjoo. 

SAJ, qui avait déjà annoncé sa retraite de la politique, est monté sur l’estrade pour prendre la parole. « Mo dimann zot napa rod lagratel », a-t-il lancé. Il a demandé à l’assistance de ne pas donner un autre mandat à Navin Ramgoolam. « Zame pa les Navin fer politik. Zour li pou fer politik saem pli gran maler sa. Trwa fwa linn vinn Premie minis. » SAJ a demandé à l’assistance de « faire confiance à Pravind Jugnauth » en votant pour lui et son équipe.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !