Magazine

Prashan Jeet Lotun : une idée dure comme du bambou

Une cinquantaine de jeunes, porteurs d’idées et de projets était présente sur cette plateforme régionale.

Le « Best Green Economy Project Award » et le « Best Entrepreneur » ont été attribués à Prashan Jeet Lotun. Son projet sur les meubles en bambou lui a valu ces titres suite à sa participation au ILO/OIF Regional Entrepreneurial Pitch Competition. Une cinquantaine de jeunes de l’océan Indien, porteurs d’idées, a participé à cet évènement qui a eu lieu du 18 au 30 novembre 2019.

Coup d’essai, coup de maître ! Prashan Jeet Lotun, 28 ans, a participé pour la première fois à une plateforme régionale et a fait forte impression avec son projet. Cet aspirant entrepreneur a présenté un concept autour de la conception de meubles en bambou. Il a remporté les titres de « Best Green Economy Project Award» et « Best Entrepreneur » de la région de l’océan Indien. Cela, au ILO/OIF Regional Entrepreneurial Pitch Competition dans le cadre du module GERME (Gérez Mieux Votre Entreprise). Celui-ci est axé sur l’entrepreneuriat reposant sur l’économie bleue et l’économie verte.

L’évènement était organisé conjointement par l’ILO (International Labour Organization) et l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie) sous le patronage du Premier ministre de Madagascar. Une cinquantaine de jeunes de l’océan Indien (Comores, Djibouti, Maurice, Seychelles, La Réunion et Madagascar), porteurs d’idées, ont présenté leurs projets du 18 au 30 novembre 2019 au Orchid Hotel, à Antananarivo, à Madagascar.

Prashan Jeet Lotun a pris connaissance de cette plateforme régionale à travers son ami Kevin Goreeba. Ce dernier, gère « Décologie », une entreprise spécialisée dans la fabrication de meubles en bois recyclé. « Cela fait deux mois depuis que j’ai cessé d’exercer comme technicien informatique. Durant ces dernières années, j’ai travaillé pour plusieurs compagnies et j’ai réalisé l’importance de certaines choses, dont l’écologie. Désormais, je veux me lancer à mon propre compte », ajoute cet habitant de Bel-Air-Rivière-Sèche.

Le jeune homme songe à lancer une usine pour fabriquer des meubles en bambou à  Madagascar et les vendre à Maurice. « J’ai beaucoup appris de ma participation à cet évènement régional. À Madagascar, l’accent est mis sur la culture du bambou qui est une matière qui ne coûte pas cher, est durable et robuste. Quatre variétés sont principalement exploitées. D’ailleurs, les Malgaches m’ont expliqué que si le bambou est taillé au niveau de la tige et que les racines sont intactes, une nouvelle tige va repousser après trois mois. Donc, la nature est protégée. En période de pluie, il pousse d’un centimètre par jour », explique-t-il.

Outre l’entrepreneuriat, Prashan Jeet Lotun s’intéresse aussi au social et aime aider les autres. Il a fait sa scolarité à la Ramnarain Roy Govt. School avant d’aller au Sebastopol State Secondary School. « J’ai arrêté ma scolarité après avoir décroché mon School Certificate. J’ai ensuite suivi des cours en informatique », dit celui qui compte lancer son entreprise bientôt.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !