Live News

Prakash Boolell fait appel de sa sentence : «Mo moral bien haute, mo pou al de lavan»

Prakash Boolell, qui a écopé de trois mois de prison ce mardi 4 février pour escroquerie, a décidé de faire appel de la sentence.

 «Mo moral bien haute mo pou al delavan», affirme-t-il. 

Prakash Boolell est d’avis qu’il a «de très bonnes chances de gagner en appel».

L’avocat radié avait été jugé coupable d’avoir escroqué un retraité de la somme de Rs 130 000. Délit survenu le 3 mai 2012 à Quatre-Bornes. 

Prakash Boolell, qui avait plaidé non coupable, assurait sa défense.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !