Faits Divers

Poursuivis pour usurpation, vol et recel : deux «faux policiers» acquittés en cour intermédiaire

Cour intermédiaire

Louis Joseph Stevenson L’Enclume, un chauffeur de La-Tour Kœnig, et Christophe Pierre Marla, un habitant de Cap-Malheureux, ont été disculpés devant la cour intermédiaire. C’était à l’issue d’un procès pour usurpation d’identité, vol avec violence et recel d’objets volés.

Les accusés se seraient fait passer pour des membres de la Criminal Investigation Division, le 6 juillet 2014, à Grand-Baie. Ils auraient stoppé une voiture dans laquelle se trouvait un habitant de L’Espérance-Piton. Ils auraient dit à ce dernier qu’ils vendaient du gandia. Ils auraient ensuite embarqué l’homme dans une fourgonnette. Ils l’auraient giflé à plusieurs reprises.

Selon l’habitant de L’Espérance-Piton qui travaille comme serveur, ses agresseurs étaient au nombre de trois. Il a expliqué qu’il se trouvait avec une jeune Malgache dans une voiture lorsqu’il a été interpellé par ses agresseurs. Il déclare avoir été conduit dans un champ de canne, où ses assaillants auraient dérobé ses deux téléphones portables et son portemonnaie contenant Rs 6 000.

Le serveur a relaté qu’il se trouvait à proximité d’un hôtel lorsqu’il a été embarqué de force dans la fourgonnette. « C’était une fourgonnette blanche. Je ne me souviens pas du numéro de la plaque d’immatriculation, mais il y avait une sirène comme celle qu’on retrouve sur les véhicules de police », a-t-il déclaré.

«Contradictions notées»

Contre-interrogé par la défense sur le fait qu’il avait omis de mentionner ce détail dans sa déposition à la police, il a répondu qu’il l’avait raconté au policier qui avait enregistré sa déclaration. Il s’est contredit à plusieurs reprises en Cour, notamment sur ce qui lui a été volé. Il s’avère aussi que la police n’a pas retrouvé chez les prévenus les deux cellulaire et la somme prétendument volés.

« À la lueur des contradictions notées, il ne peut pas être considéré comme un témoin de vérité. Aucun crédit ne peut être attaché à son témoignage. Ce serait imprudent de se fier à lui », a estimé la magistrate Nadiyyah Dauhoo dans son verdict.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • KFC