Live News

Poursuivi pour viol : le prévenu dit avoir agi sous l’influence de l’alcool

Anoop Kumar Rampersad Cet habitant de Midlands est accusé d’avoir violé une quinquagénaire.

Il a profité du fait que sa victime habite seule pour abuser d’elle. Anoop Kumar Rampersad, 42 ans, est accusé d’avoir violé une femme de 57 ans dans la nuit du 30 décembre 2014. L’incident s’est déroulé au domicile de lavictime sis à Midlands. Le prévenu dit avoir agi sous l’influence de l’alcool. Il sera fixé sur son sort le 10 mai 2019 en cour intermédiaire.

Le procès intenté à Anoop Kumar Rampersad a pris fin le mardi 19 mars 2019 en cour intermédiaire. Cet habitant de Midlands est accusé d’avoir violé une habitante de la localité. Il a commis cet acte barbare à deux reprises. Il a plaidé coupable du délit.

Anoop Kumar Rampersad est défendu par Me Steeve Obeegadoo. Après avoir écouté les plaidoiries, les magistrats Pranay Sewpal et Navina Parsuramen prononceront leur sentence le 10 mai 2019.

La séance du mardi 19 mars 2019 était marquée par les plaidoiries de la défense. Trois témoins de la défense, tous issus de la région de Midlands, ont été appelés à la barre. Ils ont, tous les trois, déclaré que le prévenu n’est pas de nature violente et a un bon caractère. Ils ont plaidé pour que le quadragénaire bénéficie de la clémence de la cour.

Menace

Dans ses dépositions à la police, Anoop Kumar Rampersad avait souligné qu’il revenait d’une fête dans la nuit du 30 décembre 2014. Il était sous l’influence de l’alcool. C’est en passant près de la maison de la victime qu’il s’est fait l’idée d’avoir des rapports sexuels avec celle-ci. Il savait que la quinquagénaire habitait seule. Il s’est faufilé dans la maison de la victime à travers une imposte qui était entrouverte.

La déclarante a surpris son agresseur dans la maison et a commencé à crier. Elle a tenté de s’échapper, en vain. Anoop Kumar Rampersad l’a immobilisée et l’a traînée jusqu’à la salle de bains. Il l’a aspergée d’eau et l’a ensuite emmenée dans une chambre à coucher. Le prévenu s’est acharné sur elle et l’a menacée de la poignarder si elle criait.