Faits Divers

Pour une simple histoire de pain : un sexagénaire agressé au visage à coups de cutter

Paoloo, l'agresseur a lacéré la joue gauche de Stelio, la victime, de l'oreille jusqu'à la bouche avec un cutter.

Les habitants de Cité Borstal, Grande-Rivière, sont révoltés après l’agression d’un sexagénaire de la localité survenue le vendredi 31 janvier dernier. L’homme a été agressé au visage à coups de cutter alors qu’il se rendait à la boutique pour acheter du pain.

Stelio qui a eu une vingtaine de points de suture a été admis  à l'hôpital Jeetoo. Il est rentré chez lui mercredi.
Stelio qui a eu une vingtaine de points de suture a été admis à l'hôpital Jeetoo. Il est rentré chez lui mercredi. 

Stelio Luc est un retraité âgé de 75 ans, incapable de faire du mal à une mouche. Cet ancien carrossier peintre, père de deux enfants, aime s’occuper de ses cinq petits-enfants. Au quotidien, il accompagne et récupère ces derniers à l’école. Tous les jours, il se réveille vers 4h30 du matin. 30 minutes plus tard, il se rend à la boutique pour acheter du pain de blé, dont raffolent sa femme et lui-même, ainsi que du pain blanc pour le reste de la famille. 

Le vendredi 31 janvier dernier, comme à son habitude, Stelio Luc est allé acheter du pain, sans savoir qu’il allait voir la mort de près. Pour se rendre à la boutique située sur la route royale à Grande-Rivière-Nord-Ouest, tout juste à côté de la boutique Kinoo, le retraité doit parcourir environ 300 mètres.

Une fois arrivé sur les lieux, il a eu affaire à un certain Paoloo chargé de s’occuper des pains par le propriétaire de la boutique. Comme à son habitude, Stelio a fait le tri entre les pains de blé et les pains blancs, mais ce jour-là, Paoloo lui a demandé d’arrêter de manipuler les pains. Comme Stelio lui a fait remarquer qu’il le faisait tous les jours, Paoloo s’en est pris verbalement au sexagénaire. Il a ensuite quitté les lieux pour revenir quelques minutes plus tard l’air agressif et muni d’un cutter. Entre-temps, un autre client venu acheter son pain a essayé de calmer Paoloo, mais en vain. 

Avec un cutter, Paoloo a lacéré la joue gauche de Stelio de l’oreille jusqu’à la bouche et a ensuite pris la fuite. Stelio a regagné sa maison en sang. Un proche raconte : « Li finn tir so tishirt et linn kompres so blesur. Kan linn rant lakaz, nou gagn sok. Li ti kouver ek disan kinn koule partou ».

Le retraité a été transporté d’urgence à l’hôpital A.G. Jeetoo. Il y a subi une délicate intervention chirurgicale qui a duré plus d’une heure. Stelio qui a eu une vingtaine de points de suture a été admis à l’hôpital Jeetoo. Il a regagné son domicile mercredi. Muni d’une Forme 58, il a consigné une déposition à la police de La Tour Koenig.

De son côté, Paoloo a été arrêté dans un premier temps par la police sous une charge provisoire d’« Assault » pour être ensuite libéré sous caution. Les proches de la victime et les habitants de la localité sont scandalisés par le fait que l’agresseur ait retrouvé la liberté aussi facilement. Ils sont en train de faire circuler une pétition pour protester contre la mise en liberté de Paoolo, qui n’est pas à son premier cas d’agression dans la localité. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !