Xplik ou K

Pour un logement NHDC : elle juge le dépôt de Rs 180 000 excessif

Les maisons NHDC sont destinées à ceux qui ont de faibles revenus.

Marie Claudemay, 37 ans, habitant Chebel, est mère de trois enfants âgés de 18, 13 et 5 ans. Elle est divorcée depuis six ans. Le cadet de ses fils est malade. Elle cherche depuis plusieurs années à obtenir un logement NHDC mais, le 13 février dernier, on lui a demandé d’effectuer un dépôt de Rs 180 000. Cela est nettement au-dessus de ses moyens. Elle ne dispose que de Rs  75 000 sur son compte PEL auquel elle contribue depuis 2006. 

L’habitante demande aux autorités de revoir le montant exigé, « car les personnes à faibles revenus ne peuvent trouver Rs 180 000 », souligne-t-elle. Elle précise qu’elle travaille comme bonne chez une famille et ne touche que Rs 7 500 mensuellement.

Elle rappelle qu’à l’époque où elle a commencé à contribuer au PEL, le dépôt exigé était de Rs 60 000. Elle ajoute qu’en mars prochain, elle devra quitter la maison qu’elle loue actuellement.

Selon Gilles L’Entêté, pour une personne dans la tranche d’âge de Marie Claudemay, et dépendant de ses revenus, le montant du dépôt se situe dans la tranche de Rs 60 000 à Rs 100 000. Il explique que si on a exigé Rs 180 000 de la dame, c’est qu’elle doit peut-être encore honorer des dettes pour des choses prises à crédit dans des magasins ou concernant un emprunt. Marie Claudemay affirme que ce n’est pas son cas.

Un rendez-vous sera fixé entre Marie Claudemay et Gilles L’Entêté après que ce dernier sera en possession de toutes les informations concernant la dame. La rédaction fera un suivi du dossier.