Actualités

Pour éponger ses dettes : Rose-Belle Sugar Estate continue de morceler ses biens fonciers

Rose-Belle Sugar Estate

Morceler et vendre ses terres. C’est la politique poursuivie par Rose-Belle Sugar Estate pour faire entrer de l’argent et pour éponger ses dettes. Cet organisme a adressé, la semaine dernière, une demande de morcèlement de 250 000 m2 de ses biens fonciers à Rose-Belle. Le projet comporte 402 lots résidentiels, 35 lots à usages commercial et résidentiel, et 5 espaces verts.

Le site en question longe l’autoroute et se situe près des villages de Rose-Belle, Camp-Bouvet, Marie-Jeannie, Union-Park, Gros-Billot et New-Grove. Le projet est géré par Luxconsult (Mtius) Ltd. La superficie des lots résidentiels ira de 255 m2 à 953 m2.

Au niveau de Rose-Belle Sugar Estate, on est d’avis que ce projet se justifie par l’acroissement de la population et le besoin continu de sites de construction. Le lieu a été choisi en fonction des développements au Rose-Belle Business Park et à Plaisance Mall « qui encourageront l’acquisition des terrains ».

Les travaux pourront démarrer dès que la compagnie aura reçu sa licence EIA (Environmental Impact Assessment) du ministère de l’Environnement. Il lui faudra alors 18 mois pour préparer le site, construire les routes et aménager les infrastructures de base.

En 2014, Rose-Belle Sugar Estate était propriétaire de 5 881 arpents de terres dans le Sud. Depuis quelques années, elle s’est mise à se lancer dans la vente de ses biens.

Le 18 mai dernier, une demande a été faite pour morceler 184 706,53 m2 en 252 lots. Quelques années plus tôt, il s’agissait de morceler 253 941 m2 en 394 lots à Camp-Benoit. C’était il y a un peu plus de trois ans. La même année, 82 125 m2 avaient été morcelés en 155 lots à New-Grove.

Jouer Mega Millions