Actualités

Pour avoir pincé la joue de Sandhya Boygah : le conseiller Chaumière interdit au Parlement

Capture d’écran où on voit le conseiller du PM touchant la joue de Sandhya Boygah.

La sanction est forte et exemplaire. Jean-François Chaumière, Senior Adviser du Premier ministre, écope d’une interdiction d’accès dans l’enceinte du Parlement et ce jusqu’à la dissolution de l’Assemblée nationale, le 21 décembre. Ainsi en a décidé la Speaker Maya Hanoomanjee, mercredi soir. Le conseiller compte s’excuser.

Il s’agit là d’une sanction sans précédent. Jamais un conseiller n’avait été suspendu pour une durée aussi longue pour un geste jugé indécent envers une députée.

En sortant de l’hémicycle, mercredi après-midi, en pleine intervention du Parliamentary Private Secretary (PPS) Toolsyraj Benydin, dans le cadre des débats budgétaires, Jean-François Chaumière, ancien Deputy Speaker (12 juillet 2005- septembre 2008 et ancien ministre travailliste, a effleuré l’épaule de la PPS Sandhya Boygah et lui a pincé la joue en passant derrière elle.

Si le mouvement n’a même pas duré une seconde et se voulait discret, la malchance de Jean-François Chaumière a voulu que ce geste  a été retransmis en direct à la télévision. Et pour cause, Sandhya Boygah est assise derrière Toolsyraj Benydin et était visible en arrière-plan durant l’intervention de son collègue. Le geste n’a donc pas tardé à faire le tour de la Toile et a provoqué l’indignation généralisée des Internautes sur les réseaux sociaux.

Dans son « ruling », Maya Hanoomanjee fait référence à « un incident déplorable » et condamne le « unwarranted and offending gesture » de Jean-François Chaumière à l’égard de Sandhya Boygah « qui cause préjudice » à la députée.

Et comme « l’incident est circulé sur les réseaux sociaux, attirant des remarques atroces, et ridiculise et jette le discrédit sur cette auguste Assemblée », la Speaker déclare le conseiller du Premier ministre persona non grata à l’Assemblée nationale.

Quant à la PPS Boygah, elle affirme être choquée. « Je condamne cet acte pour lequel je n’ai pas donné mon consentement. Nous ne sommes pas amis et je n’autorise personne à me toucher la joue. J’ai alerté la Speaker et le Premier ministre », a-t-elle déclaré à Radio Plus.

Rajesh Bhagwan, secrétaire-général du MMM, a pour sa part, émis officiellement le souhait qu’une sanction soit également prise contre le conseiller par le chef du gouvernement.

Si Jean-François Chaumière n’était pas disponible pour des commentaires, nous apprenons, en revanche, au niveau du Bureau du Premier ministre, que celui-ci rédigeait une lettre d’excuses, mercredi soir, pour l’envoyer à l’élue de la circonscription Vieux Grand Port/Rose-Belle (No 11), mais aussi au Premier ministre et à la Speaker. « À partir de là, le Premier ministre prendra la décision qui s’impose », confie une source autorisée au PMO.

Chaumière : un habitué des rouages parlementaires

Jean-François Chaumière a été nommé Senior Adviser par sir Anerood Jugnauth peu après les élections générales de 2014. Quand SAJ quitte son poste pour devenir ministre Mentor, Jean-François Chaumière reste au Bureau du Premier ministre.

Il avait été nommé à ce poste pour sa contribution à la campagne de l’Alliance Lepep et après avoir claqué la porte du Parti travailliste dont il était le président de 1997 à 2006. Enseignant de formation, puis consultant en compagnies de gestion offshore et légiste, il est élu député en 1995 pour la première fois. Navin Ramgoolam fera de lui le Deputy Chief Whip du Parlement de 1996 à 1998. Ensuite, il devient junior Minister à l’Environnement. En 2005, il sera réélu et devient Deputy Speaker pendant trois ans. En septembre 2008, il est nommé ministre du Travail jusqu’au 11 mai 2010. Mécontent de sa révocation comme ministre, il se rapproche alors du MSM.

Outre ses fonctions de Senior Adviser du Premier ministre, Jean-François Chaumière occupe également le fauteuil de président du Conseil d’administration du Centre Nelson Mandela pour la culture africaine. Il y a été nommé en janvier 2018.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !