Politique

Poste de leader de l’opposition - Bérenger : «La personne la plus acceptable devrait être nommée»

Paul Bérenger

« C’est regrettable qu’il y ait un flou autour de l’opposition et un silence autour d’Arvin Boolell », a d’emblée lancé Paul Bérenger. Il intervenait à une conférence de presse, le samedi 17 février à l’hôtel Hennessy Park d’Ébène.

Revenant sur la question de la nomination du leader de l’opposition, il a déclaré qu’il était nécessaire que la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, consulte certains parlementaires de l’opposition (NdlR : Alan Ganoo, Kavi Ramano, Xavier-Luc Duval, Arvin Boolell et Paul Bérenger) sur le sujet. « La personne la plus acceptable devrait, par la suite, être nommée leader de l’opposition », a-t-il ajouté.

Durant ce point de presse, le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) a commenté d’autres sujets d’actualité, tels que le pèlerinage en marge de la fête Maha Shivaratree : « Je suis ravi que tout ce soit bien passé. Concernant la panique générée par l’affaire des sirops empoisonnés, il serait souhaitable que l’enquête policière soit complétée et les coupables punis. »

Paul Bérenger a, par la suite, salué la performance des lauréats de la cuvée 2017. Il a demandé aux autorités d’animer de vrais débats autour de l’allocation des 16 bourses additionnelles réservées aux collèges régionaux. Autre sujet évoqué par le leader du MMM : le rapport Aujayeb sur l’affaire Vijaya Sumputh. Il a demandé au Premier ministre, Pravind Jugnauth, de rendre public ce rapport qu’il qualifie de « damning » contre le ministre du Tourisme Anil Gayan et Vijaya Sumputh.

En ce qui concerne les embouteillages causés par la réalisation du projet Metro Express, Paul Bérenger a déclaré que Nando Bodha a une fois de plus démontré « qu’il était incapable ». Le leader des mauves a, par la suite, abordé la question liée à la démolition de la promenade Roland Armand, à la rue Vandermeersch. Il a souligné qu’il n’y a eu ni consultations, ni dialogue avec le public.

Parlant de la stratégie adoptée par le parti pour son avenir, Paul Bérenger a précisé que beaucoup de points ont été éclaircis samedi dernier à la réunion du comité central. « Au sein du MMM, nous réaliserons trois choses : nous accentuerons la consolidation des régionales et autres branches,  nous donnerons les moyens de considérer de nouvelles initiatives au sein du parti et nous serons ouverts aux suggestions », a-t-il conclu.